Biographie de Geronimo - Histoire

Biographie de Geronimo - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Né dans le sud de l'Arizona en juin 1829, le vrai nom de Geronimo était Goyathlay ("celui qui bâille"). Il a été nommé Geronimo par un groupe de Mexicains qu'il a attaqué en 1858, après que les Mexicains eurent tué sa famille. Chaman de guerre des Apaches Chiricahua, Geronimo était un guérillero habile avec une forte inimitié envers les Blancs et une loyauté farouche envers son peuple et son engagement en faveur de la liberté. En 1876, lorsque l'armée américaine a forcé le peuple de Geronimo à déménager au Nouveau-Mexique, Geronimo a dirigé un groupe au Mexique pour mener une brève campagne de sorties aux États-Unis. Au début des années 1880, il a commencé une série de raids sur les communautés blanches, qui s'est développée jusqu'à une campagne concentrée en mai 1885 dirigée contre les colonies du Nouveau-Mexique et du sud de l'Arizona. Après avoir été poursuivi pendant dix mois, il se rendit en mars 1886, mais s'échappa peu de temps après. Ses efforts continus pour échapper à la capture et rester libre ont été couverts par la presse des communautés blanches à travers le pays. Geromino a finalement été capturé près de la rivière Bavispe au Mexique en août 1886, et s'est officiellement rendu au général Nelson Miles à Camp Bowie, en Arizona, le 4 septembre 1886. Lors de sa reddition, il a déclaré : « Une fois, je me déplaçais comme le vent. Je m'abandonne à toi et c'est tout."
Geronimo a été transféré dans plusieurs prisons et a finalement été autorisé à s'installer à Fort Sill, Oklahoma. Il retourne à l'agriculture et se convertit au christianisme. En 1903, Geronimo rejoint l'Église réformée néerlandaise. Il est devenu une sorte de légende dans ses dernières années et a même participé à la procession inaugurale du président Theodore Roosevelt en 1905. L'année suivante, son autobiographie, Geronimo's Story of His Life, a été publiée. Geronimo est décédé à Fort Sill, Oklahoma, le 17 février 1909.


Biographie de Geronimo - Histoire

Geronimo (1829-1909) était une figure éminente de la tribu Apache Bedonkohe. Il a mené la guerre contre les États-Unis et le Mexique pendant de nombreuses décennies afin que les terres tribales Apache puissent être étendues. Le nom Geronimo signifie "celui qui bâille". On lui a donné ce nom pendant les guerres Apache dans l'une des batailles contre le Mexique.

En 1858, un groupe de soldats mexicains attaque son village et tue sa femme, sa mère et ses trois enfants. C'est alors qu'il s'est joint à d'autres pour répondre aux tueries. Il s'est fait un nom en tant que chef de guerre connu pour ses raids dans les villes et les provinces mexicaines. Il a ensuite attaqué des sites américains dans l'ouest du Texas, au Nouveau-Mexique et en Arizona.

En 1886, Geronimo céda aux autorités des États-Unis à la suite d'une très longue poursuite. Étant un détenu de guerre pendant ses vieux jours, il est devenu une célébrité dans la région et est apparu dans de nombreuses foires. Pourtant, il a été empêché de retourner dans sa terre natale. Il mourut en 1909 des suites de complications d'une pneumonie.

Les débuts de Geronimo

Geronimo est né près de Turkey Creek, une branche de l'actuelle rivière Gila au Nouveau-Mexique. Son grand-père, connu sous le nom de Mako, était le chef des Apaches Bendonkohe. Les parents de Geronimo l'ont élevé conformément aux traditions et coutumes du peuple Apache. Après la mort de son père, il a été emmené à Chihenne par sa mère où il a grandi. Quand il avait 17 ans, il épousa une femme du nom d'Alope de la bande d'Apache de Nedni-Chiricahua. Ensemble, ils ont eu trois enfants.

Le 6 mars 1858, alors que Geronimo et les autres hommes faisaient du commerce dans la ville, un groupe de soldats de Sonora dirigé par le colonel José Maria Carrasco attaqua les femmes et les enfants restés dans le camp. Parmi les personnes décédées se trouvaient la mère, la femme et les enfants de Geronimo. Cette perte le rendit furieux. Dès lors, avec ses partisans, il a lancé des attaques contre tous les Mexicains qu'ils rencontreraient.

Geronimo a ensuite épousé une seconde femme du nom de Chee-hash-kish et ils ont eu deux enfants, Dohn-say et Chappo. Il prit alors une autre femme du nom de Nana-tha-thtith qui lui donna un enfant. Il avait plusieurs autres épouses dont Zi-yeh, She-gha, Shtsha-she et Ih-tedda. Au total, il avait neuf femmes, la dernière étant Azul.

Son origine religieuse

Quand il était jeune, Geronimo a été élevé conformément aux croyances religieuses du peuple Bedonkohe. Dans une autobiographie qu'il a écrite en 1905, il a déclaré que les enseignements religieux qu'il avait reçus de sa tribu ne disaient pas où l'on va après la mort. Cependant, les enseignements parlaient d'une autre vie après la mort. Il a dit qu'ils croyaient que le devoir de chacun dans la vie actuelle aurait un impact sur la vie future.

Au cours des dernières années, Geronimo a embrassé le christianisme. Il a dit que depuis qu'il était devenu prisonnier, il avait reçu les leçons de l'homme blanc et les avait perçues comme meilleures que ses croyances antérieures. Il a dit qu'il n'avait pas honte d'être chrétien et il a demandé à son peuple autochtone d'embrasser le christianisme. Selon Geronimo, il n'y avait pas de meilleure religion que le christianisme. En 1903, il est devenu membre de l'Église réformée néerlandaise, mais a été expulsé quatre ans plus tard pour avoir joué.

Le massacre de Kas-Ki-Yeh

Des raids sur Chihuahua et Sonora ont eu lieu pour la première fois à la fin du 17ème siècle. En 1835, le Mexique avait commencé à offrir des récompenses pour les scalps Apache. Mangas Coloradas est devenu le chef deux ans plus tard et a commencé une chaîne d'attaques vengeresses contre les Mexicains. Ces attaques et raids étaient si brutaux et nombreux qu'aucune des zones n'était sûre. Entre les années 1820 et 1835, un total de 5 000 Mexicains sont morts et une centaine de colonies ont été détruites. Geronimo est devenu le chef de guerre et a notoirement appelé à plus de raids et de guerres contre les provinces mexicaines.

Ces attaques sont devenues quotidiennes. En décembre 1860, le campement de Bedonkohes est attaqué par un groupe de 30 mineurs sur la rive ouest de la rivière Mimbers. Un historien du nom de R. Sweeney déclare que ces mineurs ont tué plusieurs Indiens, en ont blessé de nombreux et capturé 13 femmes et enfants. Cela a intensifié les attaques de représailles des Apaches contre les citoyens des États-Unis et leurs biens.

Selon Geronimo, l'attaque s'est produite dans l'après-midi alors qu'ils revenaient de la ville. Ils ont rencontré des femmes et des enfants qui leur ont dit que leur camp avait été attaqué par les troupes mexicaines. Ils ont appris que les hommes de garde avaient été tués, les poneys capturés, les armes prises, les fournitures détruites et de nombreuses femmes et enfants tués. Ensemble, les survivants ont pris ce qu'ils ont pu trouver et se sont rassemblés au bord de la rivière. Après le décompte des personnes restantes, Geronimo s'est rendu compte que sa mère âgée, ses trois enfants et sa jeune épouse figuraient parmi les personnes tuées.

C'est alors que Geronimo a décidé de partir en mission de vengeance pour le meurtre de sa famille. Selon National Geographic, le gouverneur de Sanora a affirmé qu'au cours des cinq mois que Geronimo et ses hommes ont passés dans la nature en 1886, ils ont massacré un total de 500 à 600 Mexicains.

Le massacre de la Casa Grande

Les Mexicains attaquèrent à nouveau les Apaches en 1873. Les hommes se battirent pendant des mois avant de décider de signer un accord de paix à Casa Grande. Une fois que les Apaches se sont mis d'accord sur les termes, les Mexicains leur ont donné du mescal pour les enivrer. Ensuite, les Mexicains ont attaqué et tué vingt Apaches et en ont capturé beaucoup d'autres. Cela a forcé les Apaches à battre en retraite à nouveau.

Les forces de Geronimo sont devenues inférieures en nombre, mais cela ne l'a pas empêché de se battre contre les troupes mexicaines et américaines. Il était réputé pour ses exploits courageux et ses nombreuses évasions qui eurent lieu entre 1858 et 1886.

Dans les derniers jours de sa carrière militaire, Geronimo dirigeait un petit gang composé de trente-six femmes, hommes et enfants. Ensemble, ils ont échappé aux troupes américaines et mexicaines pendant plus d'un an, faisant de lui l'Amérindien le plus populaire de l'époque. Il a même remporté le titre de «pire Indien à avoir jamais vécu» parmi les colons blancs.

Campagne Geronimo

En 1886, le capitaine Henry Lawton et Charles B. Gatewood ont été choisis par le général Nelson pour diriger une expédition qui devait capturer Geronimo. Ils ont reçu des ordres stricts de poursuivre Geronimo au sud de la frontière américano-mexicaine, où il s'est réfugié, l'a soumis et l'a présenté aux États-Unis, mort ou vivant. Geronimo se rendit officiellement aux États-Unis le 4 août 1886 en Arizona, dans un endroit connu sous le nom de Skeleton Canyon.

La vie en prison

Geronimo a été mis en prison à Fort Sam Houston avec d'autres Apaches et éclaireurs Apache qui ont aidé l'armée à le retrouver. Ils y ont été détenus pendant six mois avant d'être envoyés à Pensacola, en Floride, à Fort Pickens. En 1887, la famille de Geronimo a été réunie lorsqu'ils ont été emmenés à la caserne de Mount Vernon en Alabama où ils sont restés 7 ans. Ils ont ensuite été emmenés à Fort Sill, Oklahoma en 1894.

Au cours des dernières années de Geronimo, il a passé ses journées en tant que prisonnier et célébrité. Il est apparu à de nombreuses foires, telles que l'Exposition universelle de 1904, qui s'est tenue à Saint-Louis. En 1905, il a également eu l'occasion de participer au défilé d'inauguration du président Theodore Roosevelt. À peu près à la même époque, il a été approché par S.M. Barrett pour une interview et il a publié son propre livre.

Sa mort

En février 1909, Geronimo tomba de cheval alors qu'il rentrait chez lui et resta allongé dans le froid toute la soirée avant qu'un collègue ne le trouve. Il a attrapé un rhume et a finalement succombé à une pneumonie alors qu'il purgeait encore sa peine de prison à Fort Sill, Oklahoma.


Les premières années

Geronimo a raconté qu'il était né en juin 1829 à No-doyohn Cañon, en Arizona, mais de nombreux historiens prétendent que Geronimo est né en 1827. Geronimo a reçu le nom de Goyathlay (également orthographié Goyahkla qui signifie « Celui qui bâille ») à la naissance et s'est appelé ceci jusqu'à la fin de son adolescence. Le grand-père de Goyathlay était le chef d'une tribu Apache Chiricahua : le père de Goyathlay n'était pas un chef car il avait rejoint la tribu de sa femme des Apaches Bedonkohe, perdant ainsi son droit de régner par hérédité. Mangas Coloradas a succédé au grand-père de Goyathlay en tant que chef des Apaches Chiricahua, un poste que Goyathlay aurait pu occuper autrement.

À l'âge de dix-sept ans, vers l'année 1846, Goyathlay a été invité à rejoindre le conseil des guerriers, signifiant qu'il était désormais considéré comme un homme de la tribu et non un garçon. En tant que membre du conseil, il avait le droit de se battre et de se marier. Goyathlay a donné de nombreux poneys au père d'une jeune femme nommée Alope, et elle est devenue sa femme. Au cours de sa vie, Goyathlay s'est marié environ huit fois. Ses nombreux enfants issus de ces mariages ne vivraient pas une vie facile. Quatre de ses enfants ont été tués par des Mexicains et quatre ont été emprisonnés par le gouvernement américain.


Geronimo : amour, perte et tragédie

À l'été 1858, Geronimo changea. L'homme paisible et aux manières douces s'est transformé en un guerrier acharné à se venger.

Tout s'est passé lorsque sa tribu s'est rendue dans une ville mexicaine appelée Kaskiyeh. Alors que les hommes allaient en ville pendant la journée pour commercer avec les habitants, les femmes et les enfants restaient au camp pendant que quelques hommes montaient la garde.

Mais un jour, lorsque les commerçants sont revenus, tout le monde - y compris la femme, la mère et les enfants de Geronimo - avait été brutalement assassiné. Les villageois leur ont dit que les troupes mexicaines d'une ville voisine avaient commis le meurtre.

Wikimedia Commons De gauche à droite : Geronimo, Yanozha (son beau-frère), Chappo (son fils par sa seconde épouse) et Fun (le demi-frère de Yanozha). 1886.

Voir toute sa famille massacrée de sang-froid a laissé à Geronimo une haine des Mexicains qu'il n'a jamais surmontée.

"Je n'ai plus jamais été satisfait de notre maison tranquille", a-t-il écrit. « J'avais juré de me venger des soldats mexicains qui m'avaient fait du tort, et chaque fois que je voyais quelque chose me rappeler des jours heureux d'autrefois, mon cœur se serrait à l'envie de me venger du Mexique. »

La mort de sa famille et la soif de vengeance qui s'ensuivit ont mis Geronimo sur la voie de la bataille et de l'effusion de sang. Et la visite d'une voix désincarnée a alimenté son feu.


Contenu

1988-2003 : Débuts précoces et Étoile d'une nuit Éditer

Sarah Asher Tua Geronimo est née le 25 juillet 1988 à Santa Cruz, Manille, aux Philippines, de Delfin Geronimo, un employé à la retraite du PLDT, et de Divina Tua, qui tenait un salon de beauté dans leur maison. Elle est la troisième de quatre enfants. [9] Elle a commencé à chanter publiquement à l'âge de deux ans. À l'âge de quatre ans, elle était accompagnée de sa mère pour participer aux auditions de différentes émissions de télévision. Geronimo fait partie des spectacles Penpen de Sarapen (4-6 ans), La télévision (7-8 ans) et SUIVANT (8-9 ans). [10] Elle a également joué comme figurante dans le film Sarah. Ang Munting Prinsesa (1995). [11] Entre les auditions, Geronimo se produirait dans les centres commerciaux et les salons d'hôtel. Geronimo, alors âgé de 7 ans, était l'un des interprètes lors de la visite en 1995 du pape Jean-Paul II. Geronimo a participé très tôt à différents concours de chant dont le premier était Tuklas Talino parrainé par la Philippine Long Distance Telephone Company (PLDT). [ citation requise ]

En 2002, Geronimo a participé au concours de chant télévisé Étoile d'une nuit diffusé en IBC. À l'âge de quatorze ans, elle a remporté le grand prix qui comprenait 1 million de livres sterling et un contrat de gestion de Viva Entertainment. Geronimo sort son premier album Popstar : Un rêve devenu réalité en 2003. Ses débuts d'actrice étaient un second rôle dans le film Philippines (2003). Elle a eu un autre rôle de soutien dans Capitaine Barbell (2003).

2004–2007: L'autre côté et En mouvement Éditer

Toujours dirigée par VIVA, Geronimo a signé un contrat de télévision avec le réseau ABS-CBN en 2004. [12] Elle a joué dans sa première série télévisée, Sarah la princesse adolescente (2004) et est devenu un animateur et interprète régulier de l'émission de variétés au plus vite (2004-présent). [13] [14] Geronimo avait de nouveau des rôles de soutien dans les films Masikip à Dibdib (2004), Annie B. (2004) et Lastikman : Unang Banat (2004). Geronimo a chanté l'hymne national des Philippines lors des cérémonies pré-inaugurales de la présidente Gloria Macapagal-Arroyo le 30 juin 2004. En novembre 2004, Geronimo a sorti son deuxième album, doux seize qui comprenait le single "Comment pourriez-vous dire que vous m'aimez". Geronimo a joué dans le La nuit des champions concert au Araneta Coliseum avec les autres lauréats du concours de chant Rachelle Ann Go et Erik Santos.

En 2005, Geronimo rejoint le casting de l'émission télévisée pour adolescents Recharge SCQ : Kilig Ako et a animé deux saisons du spectacle de concours de chant Petite grande étoile (2005-2007). Le 30 septembre 2005, Geronimo a organisé un concert solo à Araneta Coliseum intitulé L'autre côté.

En 2006, Geronimo a joué dans le feuilleton aux heures de grande écoute d'ABS-CBN, Bituing Walang Ningning, un remake du film de 1985. Elle a joué le rôle d'une chanteuse en herbe nommée Dorina Pineda, jouée à l'origine par Sharon Cuneta dans le film [15] [16] et a sorti une bande originale de la série. En juillet 2006, Geronimo sort son troisième album studio, Devenir, produit par Christian De Walden. L'album a donné trois singles : « I Still Believe In Loving You », « Carry My Love » et « Iingatan Ko Ang Pag-ibig Mo ». Le 18 novembre 2006, Manny Pacquiao a choisi Geronimo pour chanter Lupang Hinirang, l'hymne national des Philippines, avant son match contre le Mexicain Erik Morales au Thomas and Mack Center de Las Vegas. [17] [18]

Geronimo a organisé son deuxième grand concert solo "In Motion" le 14 juillet 2007 au Araneta Coliseum. Contrairement à son premier concert solo, ce concert s'est déroulé sans problème technique. [19] Elle a passé le reste de 2007 à donner des concerts aux Philippines et aux États-Unis [13] [20] et à enregistrer son quatrième album studio, Prendre l'avion, [21] qui a vendu plus de 60 000 unités et a obtenu le statut de double platine. Dans la seconde moitié de 2007, Geronimo est apparu dans sa troisième série télévisée pour ABS-CBN, Pangarap Na Bituin. [13]

2008–2010: Le prochain et Briseur de record Éditer

Début 2008, Geronimo a retrouvé Erik Santos, Rachelle Ann Go et Christian Bautista lors d'un concert de la Saint-Valentin au Araneta Coliseum, intitulé "OL4LUV". [22] Avant que Geronimo ne sorte son cinquième album studio, elle sort Je serai là comme le quatrième single de Prendre l'avion. Le 30 juillet 2008, Geronimo a joué avec l'acteur philippin John Lloyd Cruz dans Un amour très spécial qui a été produit par Star Cinema et VIVA films et a rapporté près de 180 millions de yens. [23] [24] [25] Le film s'est ouvert avec ₱14 millions et Isah V. Red de La norme de Manille aujourd'hui a déclaré: "Cela prouve seulement que la nouvelle génération de spectateurs cinématographiques philippins est prête pour sa propre héroïne à l'écran, pas pour quelqu'un qui lui a été transmis par ses parents ou ses grands-parents. [26] Geronimo a inclus une piste du film, "A Very Special Love ", sur son album Prendre l'avion. Le cinquième album studio de Geronimo, Juste moi, comprenait un duo avec le membre des Backstreet Boys Howie Dorough intitulé « I'll Be There ». De Walden a de nouveau produit cet album. [27] [28] Comme ses précédents albums, Juste moi a obtenu le statut de platine en décembre 2008. Elle a été reconnue pour cet accomplissement lors de l'émission ASAP Platinum Circle Awards 2008. [29] Le 8 novembre 2008, Geronimo a organisé son troisième grand concert solo à Araneta Coliseum, intitulé Le prochain, qui a marqué la première fois qu'elle s'est accompagnée au piano sur scène. [30] Géronimo Juste moi album, a été réédité, ajoutant Vous avez changé ma vie. [24] Elle a également été reconnue par ASAP pour avoir atteint le statut de platine pour ses albums Prendre l'avion et Juste moi et pour ses deux DVD de concerts (L'autre côté et Sarah en mouvement). [29]

En février 2009, Geronimo a de nouveau tourné un film avec John Lloyd Cruz dans Vous avez changé ma vie, la suite de Un amour très spécial. [31] Le total des gains en salles du film a gagné plus de 230 millions de yens et détient [ lorsque? ] le record du film philippin le plus rentable réalisé. [32] Geronimo a voyagé aux États-Unis de mars à avril 2009 pour son Le prochain tournée, où elle a reçu des critiques positives sur ses performances. [33] En juin 2009, elle a remis en scène la Sarah Geronimo : la prochaine Tournée de concerts aux Philippines. [34] [35] Le 5 août 2009, Geronimo a eu l'honneur de chanter l'hymne du Pouvoir populaire de Virna Lisa en 1986, "Magkaisa" pendant les funérailles de l'ancien président Corazon Aquino. [36] Geronimo a sorti un album solo de Noël, Votre fille de Noël en octobre 2009. En novembre 2009, elle donne son quatrième concert solo à guichets fermés, Briseur de record, dans le Colisée d'Araneta. [37] [38] Le Philippine Daily Inquirer a appelé le concert "un succès qualifié". [32] Le jour même de son concert, elle sort son sixième album studio, La musique et moi. [39] [40] [41] En décembre 2009, Votre fille de Noël et La musique et moi les deux ont atteint le statut de platine après un mois de leur sortie. [42]

Le 1er décembre 2009, Geronimo a reçu une étoile sur le Walk of Fame des Philippines à Libis, Eastwood. [43] Geronimo a sorti le DVD Briseur de record, tourné au Araneta Coliseum, le 16 mars 2010, et a finalement atteint le triple statut Platine en décembre 2010.

En avril 2010, Geronimo a été choisi pour soutenir un jeu en ligne appelé Superstar qui a été lancé par X-Play en tant que recherche d'étoiles de la chanson en ligne. Geronimo a également prêté sa voix en chantant sa chanson thème "This Is My Dream". [44]

En septembre 2010, Geronimo a joué dans une série musicale intitulée 1DOL qui a été diffusée dans ABS-CBN et elle est apparue dans le film Hating Kapatid sous Viva Films.

2011–2012: Attrape-moi, je suis amoureuse, Sarah G. Live !, et concerts Modifier

En février 2011, elle a eu un concert de la Saint-Valentin avec Martin Nievera intitulé "What Love Is" au Araneta Coliseum. [45] Geronimo a travaillé avec Gerald Anderson dans la collaboration cinématographique de Star Cinema et Viva Films intitulée Attrape-moi, je suis amoureux qui a été diffusé le 23 mars 2011 dans les cinémas du pays et diffusé en été aux Philippines. En novembre 2011, Geronimo a de nouveau tourné un film avec Gerald Anderson dans Ne durera pas un jour sans toi qui a gagné 20 millions de yens le jour de son ouverture. [ citation requise ] Geronimo a signé un contrat exclusif d'un an avec ABS-CBN, il énonce ses futurs projets et engagements tels qu'avoir un spectacle solo hebdomadaire, une extension en tant qu'interprète Roches au plus vite, et un film avec John Lloyd Cruz pour la troisième fois. [46] Cette année aussi, Geronimo est déclarée princesse des films philippins par les Guillermo Mendoza Box Office Awards pour son film, Catch Me, I'm in Love avec Gerald Anderson.

En octobre de la même année, la chanteuse prend des cours particuliers de jazz pendant ses vacances aux USA. Elle était également supervisée vocalement par Yosha Honassan qui devint plus tard l'auteur de certaines de ses chansons de jazz. [ citation requise ]

Geronimo avait son émission de variétés musicales hebdomadaire en solo tous les dimanches soirs intitulée Sarah G. Vivez ! et son film avec John Lloyd Cruz est en production. [47]

En juillet 2012, Geronimo a organisé son cinquième concert solo majeur dans le "Big Dome" intitulé 24/SG. [48] ​​En novembre 2012, Geronimo a été choisi comme « ambassadrice de Bayanihan » des forces armées des Philippines.

En décembre 2012, Geronimo a remporté une série de récompenses, dont le prix du meilleur artiste asiatique (Philippines) lors des Mnet Asian Music Awards récemment conclus. [49] Geronimo a gagné aussi des prix importants dans les Prix Awit, les Prix Aliw et les Prix d'Étoile PMPC pour la Musique. [50]

2013–2015: La voix des Philippines et activités internationales Modifier

En 2013, Geronimo aura sa propre anthologie dramatique intitulée Sarah G. présente. [51] [52] [53] Geronimo devrait également être entraîneur et juge en La voix des Philippines.

En mars 2013, Geronimo a reçu deux prix présidentiels, Ani ng Dangal pour les arts multidisciplinaires et l'ambassadeur de bonne volonté de la Commission nationale pour la culture et les arts (Philippines) pour la musique. [54] Geronimo est nominé pour trois catégories aux World Music Awards 2013 (WMA) : meilleur artiste de l'année, meilleur live et meilleure artiste féminine. [55] Aussi son film qui est projeté le 30 mars 2013, Il faut un homme et une femme a battu des records au box-office et est devenu le film philippin le plus rentable de tous les temps.

En juin 2013, Viva Records a annoncé qu'elle sortirait son dixième album studio en juillet avant son anniversaire. Le titre de l'album s'est révélé plus tard être Expressions, qui contenait principalement des chansons originales qu'elle a elle-même coproduites. [56] Il a été libéré le 22 juillet. [57] Le 8 août, Geronimo est devenu l'endosseur de marque de KakaoTalk avec le Boyband K-pop Big Bang. [58]

En décembre 2013, elle a été élevée au Anak TV Seal Hall of Famer pour être « crédible, saine et digne d'être imitée par les jeunes ». [59] Geronimo a également été nominé dans la catégorie Meilleur acte d'Asie du Sud-Est aux MTV Europe Music Awards 2013.

Le 27 mai 2014, Geronimo fait partie des artistes primés aux World Music Awards 2014 à Monaco, remportant le prix de l'artiste le plus vendu aux Philippines. Elle est devenue la première artiste musicale philippine à recevoir un prix dans l'histoire des World Music Awards. [60]

Le 26 août 2014, Spotify Philippines a révélé que Geronimo était l'un des artistes les plus écoutés du pays aux côtés du groupe Eraserheads. [61]

Geronimo sort son onzième album studio intitulé Parfaitement imparfait le 4 octobre 2014. L'album comprenait également des chansons écrites par le producteur de musique international Adam Hurstfield et la chanteuse canadienne Elise Estrada. Le premier single de l'album, "Kilometro", a été créé le 17 septembre 2014 et a été écrit par Thyro & Yumi. [62] [63]

Geronimo a été élu Meilleur Acte d'Asie du Sud-Est aux MTV Europe Music Awards 2014 et a également été nominé comme Meilleur Acte d'Asie du Sud-Est, de Chine, de Hong Kong et de Taïwan. [64] [65]

Elle a été incluse dans la liste BuzzFeed 2014 des 20 artistes musicaux philippins que vous devez écouter en ce moment. [66]

Geronimo a été choisi par Disney pour réinterpréter la chanson thème de sa franchise Princess. Dans un teaser diffusé sur Disney Channel, Geronimo a révélé qu'elle avait fait sa propre version de "The Glow" et que son clip serait diffusé le 6 décembre 2014. [67]

En juillet 2015, Geronimo avec sa chanson "Kilometro" a représenté les Philippines au 10e Concours international de la chanson : The Global Sound organisé par un jury australien, en tant que l'une des 70 demi-finalistes de différents pays du monde et plus tard a avancé comme un des 25 meilleurs finalistes. Lors de la ronde finale, Geronimo a été désigné vainqueur et a reçu le prix Gold Global Sound. ISC : The Global Sound a confirmé sur sa page Facebook qu'il s'agit du premier pays asiatique à remporter le concours. [68] [69]

Geronimo a également joué dans le film à succès The Breakup Playlist, avec l'acteur philippin Piolo Pascual, qui a été projeté dans les cinémas le 1er juillet. Le film a rapporté 200 millions de PHP. [70]

En octobre 2015, Geronimo a été choisi pour enregistrer Félix ManaloLa chanson thème de "Ang Sugo ng Diyos Sa Mga Huling Araw" et plus tard a remporté le prix de la meilleure chanson thème de film aux PMPC Star Awards for Movies et FAMAS Awards en 2016.

Xeleb Inc., la première société de jeux mobiles de célébrités aux Philippines, a fait appel à Geronimo pour sa dernière application de jeu, Sarah G Popsters. [71] L'application a été officiellement lancée le 24 novembre 2015.

En décembre 2015, pour la deuxième année consécutive, Spotify Philippines a salué Geronimo comme l'un des artistes philippins les plus écoutés aux côtés des groupes Eraserheads et Up Dharma Down. [72] [73]

Le 9 décembre 2015, Geronimo a reçu son 10e Awit Award. Lors de la 28e cérémonie des Awit Awards, "Perfectly Imperfect" a reçu le prix "Album de l'année". [74]

Le 18 décembre 2015, Geronimo a été élu Artiste asiatique de l'année au Hello Asia! Prix ​​K-Pop 2015. [75]

2016-2018 : Avenants, Le grand inconnu, ce 15 moi, Miss Granny et reconnaissance internationale Modifier

Le 29 février 2016, les Big Apple Music Awards ont annoncé sur leur compte Twitter officiel que Geronimo avait été nominé comme "Meilleure artiste féminine philippine". [76]

En mars 2016, les responsables de Philippine Airlines, dirigés par le président Dr. Lucio C. Tan et le président Jaime J. Bautista, ont célébré le 75e anniversaire de la compagnie aérienne lors d'un dîner de gala pour les employés de PAL au SMX-MOA à Pasay, où le porte-drapeau a également a dévoilé sa nouvelle campagne publicitaire – The Heart of the Filipino: Shining Through – avec les meilleurs chanteurs philippins Sarah Geronimo, Bamboo et Lea Salonga comme endosseurs. [77]

Le 21 septembre 2016, Geronimo a été nommé comme l'un des nominés dans le Best Southeast Asian Act pour les MTV Europe Music Awards 2016 qui se sont déroulés le 6 novembre 2016 au Ahoy Rotterdam aux Pays-Bas. [78]

Le 12 octobre 2016, The Great Unknown de Geronimo a remporté le prix du meilleur album laïque lors de la 38e cérémonie des Catholic Mass Media Awards. [79] C'est la deuxième fois que Sarah a reçu le prix, la première était pour l'album Parfaitement Imparfait.

Geronimo a été reconnue comme la meilleure interprète asiatique de cette année lors des Classic Rock Awards 2016 qui se sont tenus à Tokyo, au Japon, le 11 novembre 2016. Geronimo a assisté à la cérémonie de remise des prix au stade Ryogoku Kokugikan de Tokyo, où elle a interprété la chanson "Anak" de Freddie Aguilar . [80]

Le 29 novembre 2016, Geronimo a tenu son album show intitulé Le grand inconnu : Unplugged au Kia Theatre pour la promotion de son album disque de platine Le Grand Inconnu. En raison de son succès, Geronimo a présenté le spectacle dans différentes provinces du pays, notamment Albay, Pampanga et Iloilo. [81]

En mars 2017, Geronimo a confirmé qu'elle reviendrait comme l'un des entraîneurs de La voix des adolescents Philippines. Geronimo reviendra dans l'édition ados avec les entraîneurs Bamboo, Sharon Cuneta et Lea Salonga. [82] [83] [84] [85]

Le 15 mai 2017, les meilleurs musiciens du monde basés aux États-Unis l'ont incluse sur leur site Web.

En juillet 2017, Geronimo a joué dans le film Enfin trouvé quelqu'un avec John Lloyd Cruz. Le film a servi de film de réunion du tandem Geronimo et John Lloyd Cruz après quatre ans. [86]

En janvier 2018, Geronimo sort le single intitulé Sandata et en tête du classement iTunes Philippines pendant 4 jours consécutifs. La chanson a également atterri sur Spotify Philippines Viral Chart. La vidéo des paroles officielles de la chanson a été publiée sur la chaîne officielle de Viva Records une semaine plus tard. En avril, elle sort deux singles intitulés Ganito et Duyan. Les deux chansons ont dominé le classement des chansons d'iTunes Philippines. [87] [88]

En mars 2018, Geronimo a été incluse dans la liste de lecture mondiale « Amplify : Women of the World » de Spotify avec sa chanson « Tayo » à l'occasion du Mois de la femme. Elle est la seule artiste OPM incluse aux côtés de Rihanna, Dua Lipa, CL et plus encore.

Le 14 avril 2018, elle a tenu son concert du 15e anniversaire intitulé « This Is Me » stylisé comme « This 15 Me » au Araneta Coliseum. Le concert à guichets fermés a été signalé comme le « concert local le plus rentable de tous les temps ». Le hashtag officiel du concert était également le sujet de tendance numéro un sur Twitter Philippines le jour du concert avec plus de 200 000 tweets, tandis que les performances enregistrées dudit concert ont été instantanément tendance sur YouTube Philippines, y compris son numéro d'ouverture. Dulo, son numéro de chant et de danse pour Tala, l'interprétation de Whitney Houston Je n'ai rien et l'interprétation d'Aerosmith Je ne veux rien rater. Le point de vue de Geronimo sur le Défi de danse Dame Tu Cosita est également devenu viral sur diverses plateformes de médias sociaux, dont Facebook. [89] [90] [91] [92]

En août 2018, Geronimo a joué dans son premier film-titre Mademoiselle Mamie, un remake du film sud-coréen de 2014 du même nom. Le film a été à la fois acclamé par la critique et un succès commercial. Sa performance a été saluée par les critiques et les téléspectateurs. Écrivant pour Cosmopolitan Philippines, Ro Manalo a déclaré : « À mon avis, c'était sa meilleure performance (Sarah Geronimo) en tant qu'actrice à ce jour. Aucune autre célébrité féminine locale n'a la combinaison des caractéristiques requises pour le rôle : un timing comique impeccable, un talent pour drame, une voix puissante et une vieille âme avec un charme presque manang. Sarah était si crédible en tant que femme de 70 ans dans le corps d'une personne de 20 ans." Elle est actuellement nominée comme "Meilleure actrice" aux Rawr Awards 2018 et Inside Showbiz Awards. [93]

Elle a sorti le premier single de la bande originale du film de Miss Granny intitulé "Kiss Me, Kiss Me" avant la sortie du film. La chanson est devenue numéro un sur iTunes Philippines et est devenue un succès instantané dans le pays. Le 15 juillet, la bande originale de Miss Granny est sortie et est également devenue numéro un. Alors que ses morceaux "Isa Pang Araw", "Kiss Me, Kiss Me" et "Rain" sont tous restés dans le classement des chansons d'iTunes Philippines pendant et même après la diffusion du film dans les cinémas philippins. [94]

Elle a représenté les Philippines au 2e festival de musique ASEAN-Japon qui s'est tenu au NHK Hall à Tokyo le 4 octobre, où elle a interprété ses tubes originaux "Kilometro" et "Tala". L'événement a été organisé par Hikaru Nishida et Pico Taro a coïncidé avec le 45e anniversaire de l'amitié et de la coopération ASEAN-Japon. [95]

Elle est allée à Dubaï pour son concert This 15 Me et a rempli le Dubai Duty-Free Stadium de 5 000 places le 20 septembre. Quelques jours après avoir joué au festival de musique de l'ASEAN, Geronimo a mis en scène sa partie de Nagoya, au Japon, de This 15 Me le 7 octobre. s'apprête à mettre en scène son concert en Espagne, à Oman et dans diverses villes des Philippines. [96]

Pendant le tournage de "Miss Granny" et sa tournée aux Philippines et à l'autre bout du monde pour "This 15 Me", Geronimo a remporté divers prix à Manille. Elle a remporté trois prix aux MYX Music Awards 2018, dont le prix de "l'artiste féminine de l'année" et a été saluée par les EdukCircle Awards comme "l'actrice la plus influente" pour son film de 2017 Enfin trouvé quelqu'un. [97] [98]

En novembre 2018, Geronimo a été salué comme le Meilleur artiste philippin et le Artis BAMA 2018 le plus populaireLors des Big Apple Music Awards (BAMA 2018), Geronimo n'a pas assisté à la cérémonie qui s'est tenue à New York mais selon BAMA, les trophées ont déjà été envoyés à Geronimo. Elle a organisé son concert This 15 Me Laguna au complexe sportif de Santa Rosa, Laguna le lendemain. Il s'agissait du tout premier spectacle local à guichets fermés dans l'histoire de ladite arène. On December 23, 2018, she was announced a winner at Universal Music Awards 2018 in Warsaw, Poland with her song "Ganito". She beat more than 200 entries from different countries including songs by Ed Sheeran, Little Mix, Charlie Puth, Taylor Swift and more. She also bags Popular Award, while Charles Aznavour won Historic Award.

On December 26, 2018, Geronimo's song "Sandata" tops CNN Philippines' "The 15 Best Filipino Songs of 2018" list. [99] [100]

2019–present: Unforgettable, Tala Dance Craze, Concerts, Awards and Recognitions Edit

On January 29, 2019, Geronimo performed in front of 130,000 people who attended the first-ever holy mass of a Pope in the Middle East held at Zayed Sports City Stadium. [101]

She performed in front of fans at Zurich and Milan on May 3 and 5 for her Europe concert tour after her "This 15 Me" anniversary concert in 2018. [102]

Geronimo also supports incumbent senator Sonny Angara's re-election because 'of his advocacies'. Sarah also sang her song 'Sa Iyo' as Angara's campaign jingle in 2013 and was reused in the upcoming elections. [103]

On May 30, 2019, Shopee, the leading e-commerce platform in Southeast Asia and Taiwan, announced her as the brand's newest ambassador. A TV commercial was aired on the first of June. [104]

Geronimo launched her own makeup line, Pop Studio, on May 31, 2019. It was a collaboration with iFace Inc. [105]

On June 2, Geronimo tied with Kathryn Bernardo as Best Actress at the PMPC Star Awards for Movies 2019 against veteran actresses Judy Ann Santos, Gina Pareño, Gloria Romero, and more. [106]

She was announced "Star of the Week" by a Germany-based entertainment website and music awards Daf Entertainment on July 31, 2019. [107]

Her newest film, "Unforgettable", under VIVA Films was released on October 23, 2019. It was directed by Jun Robles Lana, and also stars celebrity dog Milo, Gina Pareno, Ara Mina, Meg Imperial, and more. [108]

On October 10, 2019, she won 3 awards from the 2019 Awit Awards including "Female Artist of the year", "Best Song was written for a Movie/TV/Stageplay", and "Best Performance by a Female Recording Artist." [109]

In late 2019, "Tala" turned into a viral dance craze. [110]

On January 27, 2020, Geronimo's single "Tala" entered the 12th spot in Billboards Digital Song sales chart. The song also charted in more than 20 countries around the globe including the US, UK, Australia, New Zealand, Singapore, and more after it regained its popularity. It also reached the Global Viral 50 in Spotify, as well as YouTube's weekly global chart of world's most viewed music videos. [ citation requise ]

Geronimo won "Best Actress" award from 4th Guild of Educators, Mentors, and Students (GEMS) Hiyas ng Sining Awards last February 13 for her "Unforgettable" movie. [111]

On February 27, Geronimo's viral song Tala has reached 100 million views on YouTube, making Geronimo the first local solo female artist to achieve the milestone. [112]

On May, Sarah G received another international award as "Distinguished Entertainment Personality of the Year" award at the Akwa-Ibom State Advancement Awards 2020 (ASAA). [113]

On June 2020, The music video of her song, Tala became the "Most Viewed OPM Music Video on YouTube". [114]

She was also included the 2020 "Philippine’s Most Admired" list by YouGov PH. [115]

On December 2020, Geronimo was included in Forbes Asia's 100 Digital Stars. [116] She was also awarded as one of the "Most Influential Celebrities of The Decade" in the 10th EdukCircle Awards. [117] She also bags various recognitions such as Google PH's "Most Searched Lyrics and Songs" for her song 'Tala', her movie 'Unforgettable' is on the list of Netflix PH's "Most Watched Movie for Drama", Yahoo PH's "2nd Most Searched Female Personality" and Youtube Music included Sarah G's "Your Universe" in 3 of their playlists: Top Southeast Asian Song Of 2020, Top Song Of 2020 Philippines, and Top OPM 2020. [118]

In May 2021, Geronimo's digital concert film Tala: The Film Concert received two encore screenings, with tickets selling for PHP 1,000. [119]

Music and voice Edit

Geronimo's music is generally pop and sings songs mostly about love. International producer Christian de Walden praised Geronimo's voice and said "The personality of her voice is phenomenally distinct. Many have great voices but they tend to imitate foreign divas like Mariah Carey or Whitney Houston. She definitely is the biggest talent I have come across within the last ten years. ". [120]

Rito P. Asilo of Philippine Daily Inquirer stated in a review of her album: "it's hard to resist the rich and lush quality of her melodies when they fall smoothly and squarely on her confident middle registers" and has praised her transition saying, "her phrasing style to her interchanging shifts in vocal placement, from deep chest tones to heady soft trills, and back which isn't really a bad thing: In fact, it could represent growth because Sarah used to win her admirers solely with the lung-busting high notes." [121]

Influences Edit

Geronimo has cited Michael Jackson as her major influence and she grew up singing and dancing to his music. [122] Geronimo said: "As a child, my dream was to be hugely popular like Michael Jackson. I wanted to have that kind of worldwide fame," added, "I want to be like him while performing, everyone gets so wild and emotional. Besides that, I see him as not only a performer, he's an inspiration to many people, and that's what I also want to become." Geronimo also cited American pop star, Beyoncé as one of her influences in singing and dancing live. [123]

Stage Edit

After Geronimo's concert in Araneta Coliseum dubbed as "The Other Side", The Manila Bulletin said: [ citation requise ]

"Sarah's very successful concert showcased the various facets of her personality. She's an old soul who can sing Celine Dion's "If I Could" and Mariah Carey's "Through the Rain" with such emotion. She's an 80s baby who can moonwalk to "Billie Jean" ala Michael Jackson. She's a budding belter who can hit the high notes of Whitney Houston's "The Greatest Love of All" with Regine Velasquez."

Geronimo's participation in the "What Love Is. " with Martin Nievera concert was described by Baby A. Gil of the Philippine Star with the comment, "Who needs a dancing Martin anyway when you have the long-limbed Sarah there, who is a daring, enthusiastic dancer? I like watching her dance and finding her moving even better now than the last time is a treat. Of course, she has also become an even better singer. To those who are wont to ask, has she gotten rid of her Celine Dion tendencies? Well, she still sings a good To Love You More, but she has obviously come to her own with fuller tones, nice, sexy low notes." [45]

In her 24/SG concert People's Journal commented, "Sarah has reached a new level in her career as a concert artist. In fact, she has earned the right to be called the Concert Queen of the New Generation." Aside from her singing prowess, Geronimo's dancing skills has improved greatly. [124]

Her performances earned her a win at the 2016 Classic Rock Awards in Tokyo as "Best Asian Performer". [125]

Public image Edit

Camille Bersola of The Philippine Star described Geronimo as more than just a pop icon for being an inspiration, especially to today's youth. She stated: "In amateur singing competitions, there will be at least three contestants that will have their own rendition of 'To Love You More' or 'Forever's Not Enough'. When these little girls are asked who their favorite singer is, and whose path they’d like to follow someday, you can bet more or less 75 percent of them will have the same answer: Sarah Geronimo." [126]

Quezon City Vice Mayor Joy Belmonte described Geronimo in The Philippine Star: "She's wholesome on and off camera, untainted by unsavory rumors. She's an ideal daughter and that makes her a good role model for the youth." [127] Wilson Lee Flores of The Philippine Star said, "She is a breath of fresh air in terms of wholesome image, humility, real talent and source of good news for the Philippine entertainment industry". [128] In 2005, Geronimo was awarded with "Pinoy Wannabe Awardee", a prestigious Nickelodeon Kids' Choice Awards given to a celebrity whom kids consider as their role model. [129] In 2006, QTV 11's magazine show Ang Pinaka named her as "Ang Pinaka Idol na Singer ng mga Bata." [130]

Geronimo however admitted it's not always easy protecting that image, especially since everyone looks up to her as a role model for young people. She said, "It's a bit hard although I'd like to become a role model. I rather take it as a big challenge because it is probably my purpose being here in this industry. This may also be the reason why I'm being trusted by companies to promote their products." [126]

In 2011, Geronimo was ranked as the third in the top celebrity endorsers by the AGB Nielsen Philippines survey. [131] In 2013, she ranks as the sixth highest female taxpayer and as fourth top endorser. [132] [133] In 2014, the entertainment publication OUI! Magazine ranked Geronimo as the "Most Beautiful Star", leading the list as the top 1 of the top 100 celebrities. [134] [135] [136] She also ranks in 2014, as the fourth highest female celebrity taxpayer. [137]

Since 2014, Geronimo has been the most streamed solo Filipino artist in Spotify Philippines. [138] [139] [140] In 2015, FAMAS named Geronimo the "Iconic Movie Queen of Philippine Cinema". [141]

In December 2020, Forbes named Geronimo as one of Forbes Asia's 100 Digital Stars, a list of the most influential names in the Asia-Pacific region. She was praised for her efforts in helping Filipinos during the coronavirus pandemic. [142]

Geronimo attended Dominican School Manila for her primary education. She enrolled at University of Santo Tomas Education High School but later completed her secondary education at Angelicum College. [143] Geronimo studied Associate in Arts program in University of the Philippines Open University (UP Open University). [144] [145]

Geronimo regularly holds benefit concerts for various charities for children and cancer patients and has been involved with several outreach programs and with Gawad Kalinga. [146]

In November 2019, Sarah announced her engagement to long-time boyfriend, actor Matteo Guidicelli. [147] [148] They were secretly married in a Christian wedding at Victory Church, The Fort past six in the evening, Thursday night officiated by Senior Pastor Paulo Punzalan on February 20, 2020. [149]

  • Popstar: A Dream Come True (2003)
  • Sweet Sixteen (2004)
  • Becoming (2006)
  • Taking Flight (2007)
  • Just Me (2008)
  • Your Christmas Girl (2009)
  • Music and Me (2009)
  • One Heart (2011)
  • Pure OPM Classics (2012)
  • Expressions (2013)
  • Perfectly Imperfect (2014)
  • The Great Unknown (2015)
  • THIS 15 ME (2018)
  • Popstar: A Dream Come True Concert (2004)
  • To Love Her More (2004) (2005)
  • In Motion (2007)
  • The Next One (2008)
  • Record Breaker (2009)
  • 24/SG (2012)
  • Perfect 10 (2013–14)
  • From The Top (2015–16)
  • The Great Unknown: Unplugged (2016–17) (2018-2019)
  • Unified (Sarah & Regine) (2020)
  • Tala: The Film Concert (2021)

Montage de film

Année Titre Rôle Remarques Film Production
1995 Sarah. Ang Munting Prinsesa Sarah's classmate Background only
Credited as "Sarah Asher Geronimo" [150]
Star Cinema
2003 Filipinas Kathleen Debut film Viva Films
Captain Barbell Mara
2004 Masikip sa Dibdib Cameo role
Annie B. Patty
Lastikman: Unang Banat Lara Manuel
2008 A Very Special Love Laida Magtalas First movie in a lead role

2008 Highest Grossing Non-MMFF Filipino Film

2009 ENPRESS Golden Screen Awards- nominated for Best Performance by an Actress in a Lead Role (Comedy/Musical)

2010 FAMAS Awards- nominated for Best Actress

2009 Highest Grossing Non-MMFF Filipino Film

2010 ENPRESS Golden Screen Awards- nominated for Best Performance by an Actress in a Lead Role (Comedy/Musical)

2014 FAMAS Awards- nominated for Best Actress

2013 Highest Grossing Non-MMFF Filipino Film

2014 ENPRESS Golden Screen Awards- Best Performance by an Actress in a Lead Role (Comedy/Musical) [151]

2019 EDDYs - Best Actress Nominee

Télévision Modifier

Année Titre Rôle Réseau
1992–1994 Penpen De Sarapen Herself/Performer RPN
1995–1996 Ang TV Herself/Performer ABS-CBN
1996–1997 SUIVANT Se
2002–2003 Star for a Night Herself/Grand Winner IBC
2003 SOP Guest Performer GMA Network
Search for a Star
2004–present ASAP Host/Performer ABS-CBN
2005 SCQ Reload Kilig Ako Sarah
Search for the Star in a Million Hôte
2005–2007 Little Big Star Herself/Host
2006 MMK: Kwintas Episode Rose Erea
Bituing Walang Ningning Dorina Pineda
2007 Pangarap Na Bituin Emerald Gomez
2008 MMK: Dollhouse Episode Marie
2010–2019 Popstar Diaries Se Viva TV
2010 1DOL Belinda "Billie/Jean" Suarez ABS-CBN
Kapamilya Channel
2012–2013 Sarah G. Live! Host/Performer
2013 The Voice of the Philippines (season 1) Coach
2014 The Voice Kids (season 1)
2014–2015 The Voice of the Philippines (season 2)
2015 The Voice Kids (season 2)
2017 The Voice Teens (season 1)
2019 The Voice Kids (season 4)
2020 The Voice Teens (season 2)

Sarah Geronimo has received awards and recognition in the entertainment industry (music, film, and television) and from other organizations including different international award-giving bodies such as 12 Awit Awards, 8 Aliw Awards, 28 Myx Music Awards, and a FAMAS Golden Artist Award.

She has also won the Best Asian Artist at the Mnet Asian Music Awardsin 2012, Best Southeast Asian Act at the MTV Europe Music Awards in 2014, Best Selling Filipino Artist at the 22nd World Music Awards and Best Asian Performer at Classic Rock Roll of Honour Awards in 2016. She was inducted into the Anak TV Hall of Fame in 2013. Geronimo is a Goodwill Ambassador for Music of the National Commission for Culture and the Arts and a recipient of their Ani ng Dangal or "Harvest of Honors" state recognition for multi-disciplinary arts.


Defender of His People

Confrontation with American soldiers escalated in the mid-1870s after gold was discovered in the Black Hills, a sacred area to Native Americans that the American government had recognized as their land following the 1868 Fort Laramie Treaty.

As white prospectors rushed into the Sioux lands, the American government tabled the treaty and declared war on any native tribes that prevented it from taking over the land. When Sitting Bull refused to abide by these new conditions, the stage was set for confrontation.

Sitting Bull&aposs defense of his land was rooted both in the history of his culture and in the fate he believed awaited his people. At a Sun Dance ceremony on the Little Bighorn River, where a large community of Native Americans had established a village, Sitting Bull danced for 36 consecutive hours, slashed his arms as a sign of sacrifice andꃞprived himself of drinking water.ਊt the end of this spiritual ceremony, he informed villagers that he had received a vision in which the American army was defeated.

In June 1876, just a few days later, the chief led a successful battle against American forces in the Battle of the Rosebud. A week later, he was engaged in battle again, this time against General George Armstrong Custer in the now famous Battle at Little Bighorn, known as theꂺttle of the Greasy Grass to the Lakota. There, Sitting Bull led thousands of Sioux and Cheyenne warriors against Custer&aposs undermanned force, wiping out the American general and his 200-plus men.

For the U.S. government, the defeat was an embarrassment, and the Army doubled down its efforts to wrest control of the territory from Native American tribes. To escape its wrath, Sitting Bull led his people into Canada, where they remained for four years.


Geronimo 

An Apache leader who fought fiercely against Mexico and the U.S. for expanding into his tribe’s lands (now present-day Arizona), Geronimo began inciting countless raids against the two parties, after his wife and three children were slaughtered by Mexican troops in the mid-1850s. 

਋orn as Goyahkla, Geronimo was given his now-famous name when he charged into battle amid a flurry of bullets, killing numerous Mexicans with merely a knife to avenge the death of his family. Although how he got the name "Geronimo" is up for debate, white settlers at the time were convinced he was the "worst Indian who ever lived." 

On September 4, 1886, Geronimo surrendered to U.S. troops, along with his small band of followers. During the remaining years of his life, he converted to Christianity (but was kicked out of his church due to incessant gambling), appeared at fairs and rode in President Theodore Roosevelt’s inaugural parade in 1905. He also dictated his own memoir, Geronimo’s Story of His Life, in 1906. 

On his deathbed three years later, Geronimo reportedly told his nephew he regretted surrendering to the U.S. “I should have fought until I was the last man alive," he told him. Geronimo was buried at the Apache Indian Prisoner of War Cemetery in Fort Still, Oklahoma.


Geronimo's Cadillac (Short biography)

One of these photographs shows Geronimo with several mounted Army soldiers. At this time, he was still imprisoned at Fort Sill, Oklahoma and guards had to accompany him.

Another photograph shows him standing beside a dead buffalo, which he had supposedly just killed. The picture shows a number of arrows sticking out of the dead animal. They advertised this event as the last buffalo Geronimo killed. This is extremely ironic since buffalo were not found in the region that Geronimo lived and he had not killed this animal. Range hands had put the buffalo in a bow and arrow range and since the arrows were not fatal, one of the cowboys finally shot the animal in the head.

The third photograph shows Geronimo skinning the dead buffalo.


This photograph served as the inspiration for the noteworthy song by Michael Martin Murphey as the title track of his debut album, Geronimo's Cadillac in 1972. This song has become an unofficial anthem for the American Indian Movement in the 1970s. This song has been redone multiple times.

The life and times of Geronimo:
He was born in June of 1829.
He was a naturally-gifted hunter.
By the time he was 17 years old, he lead four successful raiding operations.
He continued the tradition of the Apaches who resisted the white colonization of their territory in the Southwest. Mexico put a bounty on Apache scalps- up to 25$ for a child's scalp.
He met and married a woman named Alope. They had 3 children together.
During a trading trip, tragedy stuck their camp. When Geronimo returned, he found his mother, wife, and children were all dead. To honour tradition, he burned the belongings of his family and headed out into the wilderness to grieve.
He and 200 other men, hunted down the Mexican soldiers who killed his family. This went on for 10 years as he tried to have revenge on the Mexican government.
He was caught in 1877 and was sent to live on a reservation.
For four long years he struggled with life on the reservation and escaped in September 1881.
Over the next five years, he and a small band of followers engaged in what was the last Indian wars with the U.S.
At one time he had almost 1/4 of the Army's forces (almost 5,000 troops) trying to hunt him down.
After years of war, he surrendered to U.S. troops in 1886.
While he became a celebrity, he spent the last 2 decades of his life as a prisoner of war.
He published his biography in 1905.
He died in February of 1909, when thrown from a horse on his way home. He spent one night in the cold and was found by a friend the next day. Unfortunately, his health was declining and he passed away 6 days later with his nephew by his side.

On his death bed he said" I should never have surrendered" and "I should have fought until I was the last man alive".


Geronimo Black

Geronimo Black would be just another of the hundreds of all but forgotten semi-progressive hard rock bands of the early '70s but for the pedigree of the group's members. Geronimo Black was formed by former…
Lire la biographie complète

Artist Biography by Stewart Mason

Geronimo Black would be just another of the hundreds of all but forgotten semi-progressive hard rock bands of the early '70s but for the pedigree of the group's members. Geronimo Black was formed by former Mothers of Invention drummer Jimmy Carl Black in 1970, shortly after Frank Zappa broke up the original Mothers. Named after his youngest son (who has since grown up to be a musician himself), Geronimo Black was Black's band all the way, although he was one of two lead singers and everyone in the band contributed to the songwriting. Besides Black on drums and vocals and his Mothers bandmate Bunk Gardner on keyboards and reeds, the group also included sax player Tjay Cantrelli (who had previously been in the second lineup of Love), guitarist and singer Denny Walley (who ironically would later work for Frank Zappa for several years in the late '70s and early '80s), bassist Tom Leavey, and drummer and keyboardist Andy Cahan (who would later join another set of ex-Zappaites, Flo & Eddie). This lineup signed with MCA Records and released their first album, Geronimo Black, in 1972. Though it's a surprisingly solid album with a varied and occasionally experimental sound, the record attracted almost no attention and the group split up shortly after its release.

Normally, that would be that, but the entire original lineup of Geronimo Black re-formed in 1980 to record a new album, Welcome Back Geronimo Black, for the indie Helios label. Besides including new versions of three songs, "Low Ridin' Man," "Other Man," and the Native American epic "An American National Anthem" from Geronimo Black, the album featured contributions from three more former members of the Mothers of Invention: Don Preston, Ray Collins, and Buzz Gardner. This expanded version of Geronimo Black is the group that for all intents and purposes evolved into the controversial Grandmothers, the group of former Mothers of Invention members who re-formed in the early '80s to play new material and Frank Zappa covers, much to Zappa's displeasure.


Explorer

A Chiricahua Apache religious and military leader, Geronimo was born in the 1820s, perhaps near present Clifton, Arizona. His Apache name was Goyahkla (One Who Yawns). He achieved a reputation as a spiritual leader and tenacious fighter against those who threatened his people's ways of life. Later he was called Geronimo (Spanish for Jerome), most likely because of the way he fought in battle against Mexican soldiers who frantically called upon St. Jerome for help. He willingly accepted the name. Geronimo's hatred toward Mexicans intensified when Mexican troops killed his mother, wife, and children in 1850. In addition, after the United States–Mexican War ended and the United States entered the Southwest, Geronimo faced another enemy that threatened his tribe's existence.

During the Apache wars Geronimo fought alongside Cochise and other tribe leaders. Their guerrilla-like raids and attacks forced the United States to negotiate treaties that confined Geronimo and his band to the San Carlos Reservation in the 1870s. Finding reservation life unacceptable, Geronimo escaped and resumed his raiding activities in Mexico and in the United States. Gen. George Crook and later Gen. Nelson A. Miles pursued the Apache leader for the next several years. Geronimo finally surrendered to Miles in September 1886.

As prisoners of war Geronimo and his followers were exiled, being sent first to Florida, then to Alabama, and finally to Fort Sill, Oklahoma Territory, in 1894. Still highly regarded as a leader by his people, Geronimo engaged in farming at Fort Sill. His fame grew, and he appeared at national events such as the 1898 Trans-Mississippi and International Exposition in Omaha, the 1901 Pan-American Exposition in Buffalo, and the 1904 Louisiana Purchase Exposition in St. Louis. In 1905 he rode in Pres. Theodore Roosevelt's inauguration parade. Geronimo received money for his appearances at such events and even sold autographed items and photos of himself.

Geronimo failed to convince the federal government to allow his people to return to their Arizona homeland. He died at Fort Sill on February 17, 1909, and was buried in the fort's Apache cemetery.

Bibliographie

Alexander B. Adams, Geronimo: A Biography (New York: G. P. Putnam's Sons, 1971).

S. M. Barrett, ed., Geronimo's Story of His Life (New York: Duffield and Company, 1906).

Angie Debo, Geronimo : l'homme, son temps, sa place (Norman: University of Oklahoma Press, 1976).

No part of this site may be construed as in the public domain.

Copyright to all articles and other content in the online and print versions of The Encyclopedia of Oklahoma History is held by the Oklahoma Historical Society (OHS). This includes individual articles (copyright to OHS by author assignment) and corporately (as a complete body of work), including web design, graphics, searching functions, and listing/browsing methods. Copyright to all of these materials is protected under United States and International law.

Users agree not to download, copy, modify, sell, lease, rent, reprint, or otherwise distribute these materials, or to link to these materials on another web site, without authorization of the Oklahoma Historical Society. Individual users must determine if their use of the Materials falls under United States copyright law's "Fair Use" guidelines and does not infringe on the proprietary rights of the Oklahoma Historical Society as the legal copyright holder of The Encyclopedia of Oklahoma History and part or in whole.

Photo credits: All photographs presented in the published and online versions of The Encyclopedia of Oklahoma History and Culture are the property of the Oklahoma Historical Society (unless otherwise stated).

Citation

The following (as per Le manuel de style de Chicago, 17th edition) is the preferred citation for articles:
Raymond Wilson, &ldquoGeronimo (person),&rdquo The Encyclopedia of Oklahoma History and Culture, https://www.okhistory.org/publications/enc/entry.php?entry=GE009.

© Oklahoma Historical Society.

Oklahoma Historical Society | 800 Nazih Zuhdi Drive, Oklahoma City, OK 73105 | 405-521-2491
Site Index | Contact Us | Privacy | Press Room | Website Inquiries


Voir la vidéo: GERÓNIMO, JEFE DE LOS APACHES Año 1829 Pasajes de la historia La rosa de los vientos


Commentaires:

  1. Mikakasa

    Bravo, je pense que c'est une autre phrase

  2. Jarrad

    Je suis désolé, que je vous interrompre, mais je suggère d'en faire un autre.

  3. Dustin

    Excuse pour que j'interfère ... mais ce thème est très proche de moi. Écrivez dans PM.

  4. Harriman

    Je crois que vous faites une erreur. Discutons.

  5. Robbie

    C'est ce qui m'était nécessaire. Je vous remercie pour l'aide dans cette question.



Écrire un message