6 septembre 2013 Jour 230 de la Cinquième Année - Histoire

6 septembre 2013 Jour 230 de la Cinquième Année - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

9h35 LE PRESIDENT rencontre le roi et la reine de Suède
Le Palais Royal, Stockholm, Suède

10h40 LE PRESIDENT quitte Stockholm, Suède
Aéroport international de Stockholm-Arlanda

MS

13h55 LE PRESIDENT arrive à Saint-Pétersbourg, Russie
Aéroport international de Pulkovo

14h50 LE PRESIDENT tient une réunion bilatérale avec le Premier ministre Abe du Japon
Pavillon des rencontres bilatérales

16h35 LE PRÉSIDENT participe à une arrivée officielle du G-20 et à un accueil des dirigeants
Palais Constantinovski

17h00 LE PRÉSIDENT participe à la première séance de travail du G-20
Palais Constantinovski

20h00 LE PRESIDENT participe à un dîner de travail du G-20
Palais Constantinovski


Batailles de la Révolution américaine

Les batailles de la Révolution américaine se sont déroulées au nord jusqu'à Québec et au sud jusqu'à Savannah. Alors que la guerre devenait mondiale avec l'entrée de la France en 1778, d'autres batailles se sont déroulées à l'étranger alors que les puissances européennes s'affrontaient. À partir de 1775, ces batailles ont mis en évidence des villages auparavant calmes tels que Lexington, Germantown, Saratoga et Yorktown, liant à jamais leurs noms à la cause de l'indépendance américaine. Les combats pendant les premières années de la Révolution américaine se déroulaient généralement dans le nord, tandis que la guerre s'est déplacée vers le sud après 1779. Pendant la guerre, environ 25 000 Américains sont morts (environ 8 000 au combat), tandis que 25 000 autres ont été blessés. Les pertes britanniques et allemandes étaient respectivement d'environ 20 000 et 7 500.


Né ce jour dans l'histoire 6 octobre

Célébrer les anniversaires aujourd'hui
Thor Heyerdahl
Naissance : 6 octobre 1914 Larvik, Norvège
Décédé : 18 avril 2002 Colla Micheri, Italie
Connu pour : Aventurier norvégien avec une formation scientifique en géographie, surtout connu pour avoir organisé l'expédition Kon-Tiki naviguant en radeau en bois de balsa sur plus de 4 000 milles du Pérou en Amérique du Sud aux îles Tuamotu faisant partie des îles polynésiennes.

Carole Lombard
Née : 6 octobre 1908 Jane Alice Peters, Fort Wayne, Indiana
Décédé : 16 janvier 1942 Mont Potosi, Nevada
Connu pour : Une actrice américaine qui a joué aux côtés de certaines des légendes masculines les plus connues, notamment dans des films comme "It Happened One Night", "Hands Across the Table" et "My Man Godfrey". Ses co-stars comprenaient John Barrymore, James Stewart, Cary Grant. Son premier mari était William Powell et son second mari n'est autre que le légendaire acteur Clark Gable.


ÉTUDE FINALE CPT 230

Endoscopie de l'intestin grêle, entéroscopie au-delà de la deuxième portion du duodénum, ​​à l'exclusion du diagnostic de l'iléon, y compris la collecte d'échantillon(s) par brossage ou lavage, lorsqu'elle est réalisée (procédure distincte), avec mise en place d'un stent transendoscopique (y compris prédilatation)

Endoscopie de l'intestin grêle, entéroscopie au-delà de la deuxième portion du duodénum, ​​à l'exclusion du diagnostic de l'iléon, y compris la collecte d'échantillon(s) par brossage ou lavage, lorsqu'elle est réalisée (procédure distincte)

Endoscopie de l'intestin grêle, entéroscopie au-delà de la deuxième portion du duodénum, ​​à l'exclusion de l'iléon avec mise en place d'un stent transendoscopique (y compris prédilatation)

27646 serait interprété comme :

27645 Résection d'une tumeur, os du tibia

Le médecin n'a fourni que des soins postopératoires.

Une équipe chirurgicale a effectué une procédure très complexe.

Le médecin a effectué une nouvelle procédure.

Lorsque deux (2) chirurgiens effectuent des parties distinctes de la même procédure le même jour au cours de la même séance opératoire, le modificateur -62 doit être utilisé.

Le modificateur -59 est utilisé pour signaler que la décision d'opérer a été prise lors de cette visite.

Le modificateur -RC doit être utilisé avec les codes 92920-92929.

Arthrodèse
Articulation de la hanche. 27284-27286.

44361 avec biopsie, simple ou multiple

44363 avec retrait de corps étranger

44364 avec ablation de tumeur(s), polype(s) ou autre(s) lésion(s) par la technique du collet

44365 avec ablation de tumeur(s), polype(s) ou autre(s) lésion(s) par biopsie à chaud ou cautérisation bipolaire

44366 avec contrôle du saignement (p. ex., injection, cautère bipolaire, cautère unipolaire, laser, sonde chauffante, agrafeuse, coagulateur plasma)

44369 avec ablation de tumeur(s), polype(s) ou autre(s) lésion(s) non modifiable(s) pour ablation par pince à biopsie chaude, cautère bipolaire ou technique de l'anse

44370 avec mise en place d'un stent transendoscopique (inclut la prédilatation)

44372 avec mise en place d'une sonde de jéjunostomie percutanée

44373 avec conversion de sonde de gastrostomie percutanée en sonde de jéjunostomie percutanée

44361 avec biopsie, simple ou multiple

44363 avec retrait de corps étranger

44364 avec ablation de tumeur(s), polype(s) ou autre(s) lésion(s) par la technique du collet

44365 avec ablation de tumeur(s), polype(s) ou autre(s) lésion(s) par biopsie à chaud ou cautérisation bipolaire

44366 avec contrôle du saignement (p. ex., injection, cautère bipolaire, cautère unipolaire, laser, sonde chauffante, agrafeuse, coagulateur plasma)

44369 avec ablation de tumeur(s), polype(s) ou autre(s) lésion(s) non modifiable(s) pour ablation par pince à biopsie chaude, cautère bipolaire ou technique de l'anse

44370 avec mise en place d'un stent transendoscopique (inclut la prédilatation)

44372 avec mise en place d'une sonde de jéjunostomie percutanée

44373 avec conversion de sonde de gastrostomie percutanée en sonde de jéjunostomie percutanée

La description correcte du code CPT 44370 est :

Endoscopie de l'intestin grêle, entéroscopie au-delà de la deuxième portion du duodénum, ​​à l'exclusion du diagnostic de l'iléon, avec ou sans prélèvement d'échantillon(s) par brossage ou lavage, avec mise en place d'un stent transendoscopique (y compris prédilatation)

Endoscopie de l'intestin grêle, entéroscopie au-delà de la deuxième portion du duodénum, ​​à l'exclusion du diagnostic de l'iléon, avec ou sans prélèvement d'échantillon(s) par brossage ou lavage (procédure distincte)

Endoscopie de l'intestin grêle, entéroscopie au-delà de la deuxième portion du duodénum, ​​à l'exclusion de l'iléon avec mise en place d'un stent transendoscopique (inclut la prédilatation)

Lorsque deux (2) chirurgiens effectuent des parties distinctes de la même procédure le même jour au cours de la même séance opératoire, le modificateur -62 doit être utilisé.

Le modificateur -59 est utilisé pour signaler un service procédural distinct.

Le modificateur -RC doit être utilisé avec les codes utilisés pour signaler les procédures PTCA.

11400 Excision, lésion bénigne y compris les marges, à l'exception de l'acrochordon (sauf indication contraire), tronc, bras ou jambes excisés diamètre 0,5 cm ou moins

11402 diamètre excisé 1,1 à 2,0 cm

17000 Destruction (p. ex., chirurgie au laser, électrochirurgie, cryochirurgie, chimiochirurgie, curetage chirurgical), lésions précancéreuses (p. ex., kératose actinique) première lésion

+17003 deuxième à 14 lésions, chacune (Listez séparément en plus du code pour la première lésion)

Le médecin cure trois (3) lésions kératosiques du dos du patient. Les kératoses sont actiniques et mesurent 0,5 cm chacune.

11000 Débridement de peau eczémateuse ou infectée étendue jusqu'à 10 % de la surface corporelle

11042 Débridement, tissu sous-cutané (y compris l'épiderme et le derme, s'il est effectué) les 20 premiers cm² ou moins

16025 Pansements et/ou débridement des brûlures d'épaisseur partielle, milieu initial ou ultérieur (p. ex., visage entier ou extrémité entière, ou 5 % à 10 % de la surface corporelle totale)

16030 gros (p. ex., plus d'une extrémité ou plus de 10 % de la surface corporelle totale)

Le médecin débride et panse les brûlures au deuxième degré sur l'ensemble de la jambe et du pied gauche du patient.

99308 Soins ultérieurs en établissement de soins, par jour, avec anamnèse et examen approfondis axés sur le problème et faible prise de décision médicale

99335 Visite à domicile ou en maison de repos pour un patient établi avec des antécédents et un examen approfondis axés sur le problème et une faible prise de décision médicale

99348 Visite à domicile pour un patient établi avec une histoire et un examen approfondis axés sur le problème et une faible prise de décision médicale

Le patient vit dans une résidence-services qui ne dispose pas de soins infirmiers. Le soignant appelle le médecin du patient pour voir le patient en raison d'une forte combativité pendant les repas. Le médecin fournit une anamnèse et un examen approfondis axés sur le problème et utilise une prise de décision médicale modérée

99203 Visite au cabinet et autre consultation externe pour l'évaluation et la prise en charge d'un nouveau patient, qui nécessite ces 3 éléments clés : Une anamnèse détaillée Un examen détaillé Une prise de décision médicale de faible complexité

99214 Consultation en cabinet et autre consultation externe pour l'évaluation et la prise en charge d'un patient établi, qui nécessite au moins 2 de ces 3 éléments clés : Une anamnèse détaillée Un examen détaillé Une prise de décision médicale de complexité modérée

99243 Consultation en cabinet pour un patient nouveau ou établi, qui nécessite ces 3 éléments clés : Une anamnèse détaillée Un examen détaillé Une prise de décision médicale de faible complexité

99254 Consultation hospitalière pour un patient nouveau ou établi, qui nécessite ces 3 éléments clés : Une anamnèse complète Un examen complet Une prise de décision médicale de complexité modérée

La patiente est envoyée chez un dermatologue par son médecin traitant pour le diagnostic d'une éruption cutanée suspecte. Une anamnèse et un examen détaillés sont effectués, une biopsie est effectuée et des médicaments sont prescrits. Ces résultats sont renvoyés au médecin de premier recours.

11057 Épluchage ou incision d'une lésion hyperkératosique bénigne (p. ex., maïs ou callosités) plus de 4 lésions
17000 Destruction (p. ex., chirurgie au laser, électrochirurgie, cryochirurgie, chimiochirurgie, curetage chirurgical), lésions précancéreuses (p. ex., kératose actinique) première lésion
+17003 deuxième à 14 lésions, chacune (Listez séparément en plus du code pour la première lésion)
17004 Destruction (p. ex., chirurgie au laser, électrochirurgie, cryochirurgie, chimiochirurgie, curetage chirurgical), lésions précancéreuses (p. ex., kératose actinique) 15 lésions ou plus

Un patient de 45 ans a été amené au service de chirurgie ambulatoire pour le traitement de multiples naevus dyplasiques précancéreux. Le médecin a utilisé un laser à colorant pulsé pour traiter un total de 30 moles.

Le médecin fournit 115 minutes de soins intensifs au patient et consigne l'heure dans le dossier.

12001 Réparation simple des plaies superficielles du cuir chevelu, du cou, des aisselles, des organes génitaux externes, du tronc et/ou des extrémités (y compris les mains et les pieds) 2,5 cm ou moins

12041 Réparation, intermédiaire, des plaies du cou, des mains, des pieds et/ou des organes génitaux externes 2,5 cm ou moins

Une femme de 56 ans s'est présentée au centre de chirurgie ambulatoire avec une lésion de 3,2 sur la joue. Il a été excisé, s'est avéré être un mélanome, et une greffe de peau de pleine épaisseur est excisée de sa cuisse et placée sur le défaut de 10 cm².

11422 Excision, lésion bénigne y compris les marges, sauf acrochordon (sauf indication contraire), cuir chevelu, cou, mains, pieds, organes génitaux excisés diamètre 1,1 à 2,0 cm

11440 Excision, lésion bénigne y compris les marges, sauf acrochordon (sauf indication contraire), visage, oreilles, paupières, nez, lèvres, membrane muqueuse diamètre excisé 0,5 cm ou moins
11442 diamètre excisé 1,1 cm à 2,0 cm

Ce patient présentait de multiples lésions cutanées de la joue, du nez et des doigts. La lésion de 0,1 cm de la joue a été excisée avec une fermeture simple, la lésion nasale de 2,0 cm a été rasée et cautérisée et la lésion de 1,5 cm du doigt a été excisée avec une fermeture primaire. Tous se sont avérés bénins.

11404 Excision, lésion bénigne y compris les marges, à l'exception de l'acrochordon (sauf indication contraire), tronc, bras ou jambes excisés diamètre 0,5 cm ou moins

11602 Excision, lésion maligne comprenant les marges, le tronc, les bras ou les jambes excisés diamètre 1,1 à 2,0 cm

11604 diamètre excisé 3,1 à 4,0 cm

Un patient présentant de multiples lésions de carcinome basocellulaire des bras s'est présenté pour être retiré. Une lésion maligne d'un diamètre excisé de 1,5 cm est excisée du bras gauche, et une autre lésion maligne d'un diamètre excisé de 2,0 cm est excisée du bras droit. Les deux ont été réparés avec une fermeture simple.

DIAGNOSTIC PRÉOPÉRATOIRE : Chondromalacie rotulienne, genou gauche

DIAGNOSTIC POSTOPÉRATOIRE : Chondromalacie rotulienne, déchirure de la corne antérieure du genou gauche, ménisque latéral, chondromalacie focale de grade 2 du genou gauche, condyle fémoral médial (10 cm de diamètre)

PROCÉDURE RÉALISÉE : arthroscopie du genou gauche, méniscectomie latérale arthroscopique partielle et chondroplastie rotulienne et condyle fémoral médial

PROCÉDURE : Après avoir réalisé une anesthésie générale appropriée, le genou gauche du patient a été préparé et drapé de la manière habituelle. Avant la préparation, un garrot de cuisse a été appliqué après drapage, il a été gonflé à 300 mmHg. L'arthroscope a été inséré par une voie antéromédiale. Une porte antérolatérale opératoire a été établie. Le compartiment latéral a été examiné - il avait des surfaces articulaires intactes, un ménisque intact et stable. L'examen de l'encoche a révélé une synoviale hypertrophique, qui a été cautérisée avec la sonde de radiofréquence. Le LCA et le ligament croisé postérieur (LCP) étaient intacts. L'examen du compartiment médial a révélé une zone de 10 mm de diamètre de chondromalacie de grade 2 avec un lambeau de cartilage articulaire lâche et environ 20 degrés de flexion. Le lambeau de cartilage articulaire lâche a été divisé avec le rasoir et encore lissé avec la sonde de radiofréquence à un réglage très bas. Le patient a été noté pour avoir un effilochage multiple marqué de la corne antérieure avec de multiples déchirures. En utilisant une combinaison de punch et de rasoir, le ménisque instable a été excisé et profilé. Le ménisque était intact en dedans. L'examen de l'articulation fémoropatellaire a révélé des modifications diffuses de grade 3 de la facette latérale de la rotule mais des lambeaux de cartilage articulaire minimes où il y avait un collapsus lâche au pôle inférieur, et ceux-ci ont été lissés au rasoir. L'articulation du genou a ensuite été soigneusement irriguée et l'arthroscope a été retiré. Le garrot a été relâché. Après la libération du garrot, une bonne circulation a été notée pour revenir au pied. Le patient a bien toléré la procédure et a été ramené en salle de réveil dans un état stable.

DIAGNOSTIC PRÉOPÉRATOIRE : Fracture du radius distal gauche

DIAGNOSTIC POSTOPÉRATOIRE : Idem

PROCÉDURE EFFECTUÉE : Réduction fermée et épinglage d'une fracture fermée du radius distal gauche

INDICATIONS : Il s'agit d'une femme de 31 ans qui est tombée dans un escalier hier, se fracturant le poignet gauche. Elle a été stabilisée aux soins intensifs tout au long de la journée d'aujourd'hui. Ses blessures comprennent une fracture comminutive intra-articulaire du radius distal gauche, déplacée. Les radiographies du patient sont compatibles avec une fracture comminutive déplacée du radius distal intra-articulaire. Il s'agit d'une fracture instable qui nécessite une réduction et un brochage probable par rapport à une réduction à ciel ouvert et une fixation interne. Avant l'intervention, j'ai parlé avec la patiente de son poignet gauche. Nous avons discuté en détail des options de prise en charge et j'ai recommandé de procéder à une réduction fermée par rapport à l'épinglage par rapport à l'ORIF de son radius distal gauche. La procédure, les alternatives, les risques, les avantages et le cours de réadaptation attendu ont été discutés en détail. Elle comprenait les implications de la chirurgie et souhaitait continuer.
PROCÉDURE : Le patient a été amené à la salle d'opération et placé en décubitus dorsal sur la table de la salle d'opération. Elle a subi une anesthésie générale. Le poignet gauche a été initialement examiné sous guidage fluoroscopique. Il y avait une comminution et une atteinte intra-articulaire. Il y avait une inclinaison dorsale de 30 degrés, un raccourcissement et une angulation. Nous avons réalisé une réduction fermée avec traction longitudinale, manipulation au niveau de la fracture et flexion palmaire. Nous avons obtenu une réduction quasi anatomique avec maintien de la longueur radiale et de l'inclinaison. De plus, il y avait une inclinaison neutre. Cependant, avec le relâchement de la traction, il y avait une certaine instabilité de la fracture, avec un effondrement résiduel. Par la suite, le membre supérieur gauche a été préparé et drapé de façon chirurgicale standard. Sous guidage fluoroscopique, une réduction fermée a de nouveau été obtenue. Deux broches K de 0,062 distinctes ont été placées à travers la styloïde radiale, à travers la fracture principale et dans la diaphyse la plus proximale. Ces deux vis avaient une bonne fixation dans l'os. Des vues fluoroscopiques finales ont été obtenues, confirmant une réduction quasi anatomique. Les épingles ont ensuite été coupées à 1 cm au-dessus du niveau de la peau. Les sites d'épingles ont été recouverts de gaze Xeroform et suffisamment rembourrés. L'extrémité supérieure gauche a ensuite été placée dans un plâtre à bras long bien rembourré et moulé, avec le poignet neutre, l'avant-bras neutre et le coude à 90 degrés. Le patient a été réveillé de l'anesthésie et a bien toléré la procédure. Elle a été transférée en salle de réveil dans un état stable. Il n'y a eu aucune complication peropératoire pour la partie poignet de la procédure.


Calendrier septembre 2020

Consultez ou téléchargez le calendrier 2020.
Accédez au Calendrier 2020.

Datelever du soleilCoucher de soleilDouce journée
1 septembre 20206:1419:4613h 32m
2 septembre 20206:1619:4313h 27m
3 septembre 20206:1719:4113h 24m
4 septembre 20206:1919:3913h 20m
5 septembre 20206:2019:3713h 17m
6 septembre 20206:2219:3413h 12m
7 septembre 20206:2419:3213h 8m
8 septembre 20206:2519:3013h 5m
9 septembre 20206:2719:2713h 0m
10 septembre 20206:2819:2512h 57m
11 septembre 20206:3019:2312h 53m
12 septembre 20206:3119:2112h 50m
13 septembre 20206:3319:1812h 45m
14 septembre 20206:3519:1612h 41m
15 septembre 20206:3619:1412h 38m
16 septembre 20206:3819:1112h 33m
17 septembre 20206:3919:0912h 30m
18 septembre 20206:4119:0712h 26m
19 septembre 20206:4319:0412h 21m
20 septembre 20206:4419:0212h 18m
21 septembre 20206:4619:0012h 14m
22 septembre 20206:4718:5712h 10m
23 septembre 20206:4918:5512h 6m
24 septembre 20206:5118:5312h 2m
25 septembre 20206:5218:5111h 59m
26 septembre 20206:5418:4811h 54m
27 septembre 20206:5618:4611h 50m
28 septembre 20206:5718:4411h 47m
29 septembre 20206:5918:4111h 42m
30 septembre 20207:0018:3911h 39m

Le lever et le coucher du soleil par défaut sont calculés à partir de Londres. Dans le calendrier de septembre 2020 (dans le tableau du haut), les heures peuvent différer lorsque vous vivez, par exemple, à l'est ou à l'ouest du Royaume-Uni. Sélectionnez une ville (menu déroulant supérieur) pour voir le lever et le coucher du soleil dans votre ville.

Êtes-vous intéressé par la position de la lune? Consultez le calendrier lunaire 2020.


Harcèlement

Question:
Combien d'élèves sont harcelés à l'école ?

En 2017, environ 20 % des élèves âgés de 12 ans et 18 ans ont déclaré avoir été victimes d'intimidation à l'école pendant l'année scolaire. Parmi les élèves âgés de 12 à 18 ans, environ 13 % ont déclaré avoir fait l'objet de rumeurs 13 % ont déclaré avoir été moqués, insultés ou insultés 5 % ont déclaré avoir été poussés, bousculés, trébuchés ou crachés dessus et 5 % ont déclaré avoir été volontairement exclus des activités . De plus, 4 % des élèves ont déclaré avoir été menacés de préjudice, 2 % ont déclaré que d'autres ont essayé de leur faire faire des choses qu'ils ne voulaient pas faire et 1 % ont déclaré que leur propriété avait été délibérément détruite par d'autres.

Pourcentage d'élèves âgés de 12 ans et 18 ans qui ont déclaré avoir été victimes d'intimidation à l'école pendant l'année scolaire, par type d'intimidation et par sexe : 2017

REMARQUE: « À l'école » comprend dans le bâtiment de l'école, sur la propriété de l'école, dans un autobus scolaire et aller et retour de l'école. Les élèves qui ont déclaré avoir subi plus d'un type d'intimidation à l'école n'ont été comptés qu'une seule fois dans le total des élèves victimes d'intimidation à l'école.

En 2017, un pourcentage plus élevé d'élèves de sexe féminin que d'élèves de sexe masculin âgés de 12 ans et 18 ans ont déclaré avoir été victimes d'intimidation à l'école pendant l'année scolaire (24 % contre 17 %). Il y avait aussi des différences dans certains types d'intimidation selon le sexe. Un pourcentage plus élevé d'étudiantes que d'étudiants ont déclaré avoir fait l'objet de rumeurs (18 contre 9 %), se moquer, insulter ou insulter (16 contre 10 %) et être volontairement exclus des activités (7 contre . 3 pour cent). En revanche, un pourcentage plus élevé d'étudiants que d'étudiantes ont déclaré avoir été poussés, bousculés, trébuchés ou crachés dessus (6 contre 4 %).

Dans l'ensemble, parmi les élèves âgés de 12 à 18 ans, des pourcentages plus élevés d'élèves de deux races ou plus, d'élèves noirs et d'élèves blancs (23 % chacun) que d'élèves hispaniques (16 %) et d'élèves asiatiques (7 %) ont déclaré avoir été victimes d'intimidation à l'école pendant la année scolaire en 2017. En outre, des pourcentages plus élevés d'élèves amérindiens/autochtones de l'Alaska (27 %) et d'élèves hispaniques que d'élèves asiatiques ont déclaré avoir été victimes d'intimidation à l'école. Les pourcentages d'étudiants qui ont déclaré avoir fait l'objet de rumeurs et d'avoir été moqués, insultés ou insultés étaient à la fois plus élevés pour les étudiants noirs et les étudiants blancs que pour les étudiants hispaniques et les étudiants asiatiques. Les pourcentages étaient également plus élevés pour les étudiants de deux races ou plus et les étudiants hispaniques que pour les étudiants asiatiques.

Des pourcentages plus élevés d'élèves de chaque année de la 6e à la 8e année que d'élèves de chaque année de la 9e à la 12e ont déclaré avoir été victimes d'intimidation à l'école pendant l'année scolaire. En 2017, environ 29 % des élèves de 6e, 25 % des élèves de 8e et 24 % des élèves de 7e ont déclaré avoir été victimes d'intimidation à l'école, contre 19 % chacun des élèves de 9e et 10e, 15 % des élèves de 11e. , et 12 pour cent des élèves de 12e année. En outre, un pourcentage plus élevé d'élèves de 9e que d'élèves de 11e et de 12e et un pourcentage plus élevé d'élèves de 10e que d'élèves de 12e ont déclaré avoir été victimes d'intimidation à l'école.

En 2017, un pourcentage plus élevé d'élèves âgés de 12 à 18 ans dans les zones rurales (27 %) que d'élèves dans les zones suburbaines (20 %) et les zones urbaines (18 %) ont déclaré avoir été victimes d'intimidation à l'école pendant l'année scolaire. Un pourcentage plus élevé d'étudiants des zones rurales que d'étudiants des zones suburbaines ont déclaré avoir fait l'objet de rumeurs (19 contre 13 %), se moquant, insultant ou insultant (16 contre 13 %) et étant poussés, bousculés, trébuché ou craché dessus (8 contre 5 %). De plus, un pourcentage plus élevé d'élèves des zones rurales que d'élèves des zones urbaines ont déclaré avoir fait l'objet de rumeurs (19 contre 11 %) et avoir été poussés, bousculés, trébuchés ou crachés dessus (8 contre 5 %). Il n'y avait pas de différence mesurable entre les pourcentages d'élèves des écoles publiques et privées qui ont déclaré avoir été victimes d'intimidation à l'école, que ce soit dans l'ensemble ou selon des types spécifiques d'intimidation.


6 septembre 2013 Jour 230 de la Cinquième Année - Histoire

Allongé sur le dos, la moitié inférieure de mon corps sur l'extrémité arrière du quart de couchette tribord, la moitié supérieure froissée contre l'intérieur de la coque de mon Moore 24 GANNET, je ne voyais pas bien les écrous qui étaient mon objectif.

L'intérieur de GANNET est un vide sanitaire. À l'exception de ma position préférée dans un Sportaseat sur les deux planches de sept pouces de large et de quatre pieds de long qui font office de semelle de cabine, je n'ai même pas une hauteur totale pour la tête assise, seulement affalé. Aller à l'arrière sur les couchettes de quarter pipe est plus glissant que rampant. Slither que j'ai fait un matin pour remplacer la connexion électrique du pont Autohelm par une de Perko.

Le raccord Autohelm était maintenu par deux minuscules boulons avec deux écrous plus petits à l'arrière du cockpit. Atteindre aveuglément - quelque chose à laquelle je deviens de plus en plus habile - Dans une contorsion qu'aucun vieil homme ne devrait avoir à endurer, j'ai finalement tâtonné une paire de pinces étau autour d'un des écrous, puis je me suis retourné et j'ai glissé en arrière sur mon ventre à l'escalier des cabines et suis allé sur le pont où j'ai dévissé le boulon.

Je n'ai jamais attrapé le deuxième écrou insaisissable et j'ai finalement cassé suffisamment le raccord en plastique du côté du cockpit pour l'exposer à une scie à métaux.

Bien que je ne crois pas à de telles lois, il semble souvent que lorsque vous essayez de retirer quelque chose, peu importe le nombre ou le nombre de vis ou d'écrous, on colle.

J'ai été connu pour devenir un peu irritable à ces moments-là. Mais ce jour-là, je me suis dit: c'est une belle matinée, vous êtes sur l'eau et vous n'avez rien de mieux à faire que de travailler sur ce bateau - sauf le naviguer, et cela reviendra avec le temps

J'ai retiré le raccord Autohelm pour le remplacer par un Perko car j'ai deux pilotes de barre différents : un Autohelm et un Signet. Mettre des prises Perko sur les deux me permet désormais de les utiliser de manière interchangeable.

Bien que je possède des bateaux depuis près de cinquante ans et que je n'aurais probablement pas dû l'être, j'ai été surpris par le temps et l'argent qu'il a fallu pour convertir GANNET, bien équipé pour les bouées de course lorsque je l'ai acheté, en un fabricant de passage océanique. .

Pourquoi quelqu'un voudrait-il faire cela est une question raisonnable.

Mon plan initial était d'acheter un petit bateau pour naviguer sur le lac Michigan pendant l'été nordique et m'envoler pour la Nouvelle-Zélande, où mon autre bateau, LE HAWKE OF TUONELA, vit au mouillage, pour le naviguer pendant l'hiver nordique. Ça sonne plutôt bien. Mais dès le début, l'une des attractions pour moi des Moore 24 est leur réputation d'aimer les gros vents et les vagues et une autre est que beaucoup ont couru avec succès de la Californie à Hawaï. J'aime naviguer sur les océans. J'aime être loin de la terre et m'installer dans la routine d'un long passage.

Plusieurs autres facteurs sont entrés en jeu.

J'ai fait le tour du monde au cours de quatre décennies successives - deux dans les années 2000 - et j'avais en tête d'en faire cinq.

J'ai eu 70 ans en 2011 et j'avais aussi en tête de recommencer dans mes 70 ans.

Et une fois que j'ai acheté GANNET, j'ai réalisé que pour moi deux bateaux c'est trop.

Je sais depuis longtemps que je suis une machine série et non parallèle. Je me concentre sur une chose puis passe à la suivante. Je n'aime pas être multitâche et je n'ai jamais pensé que quelqu'un le fait aussi bien. Deux bateaux à plus de 8 000 milles l'un de l'autre et une femme, c'est trop, du moins pour moi. Donc incapable de rendre justice aux deux, j'ai réalisé que je devais choisir entre GANNET et LE HAWKE DE TUONELA. GANNET a gagné car elle offre la possibilité d'une nouvelle expérience de navigation et de nouveaux défis et problèmes plus intéressants à résoudre. Et parce que j'ai une affection particulière pour les petits bateaux.

Une fois que THE HAWKE OF TUONELA a été mis en vente, le temps de GANNET sur les Grands Lacs était certain d'être bref.

La région de Chicago est le premier endroit où j'ai vécu en tant qu'adulte où vous ne pouvez même pas garder un bateau dans l'eau toute l'année. Et j'ai besoin de l'horizon sans fin de l'océan. Le lac Michigan est le cinquième plus grand lac du monde. Je ne peux pas voir à travers, mais je sais que le Michigan n'est qu'à soixante-dix milles. Cela fait une différence.

Donc un Moore 24 pour le monde. Ce serait intéressant. J'ai cité T.S. Les quatre quatuors d'Eliot avant : les vieillards devraient être des explorateurs.

Mais préparer GANNET prenait tellement de temps.

Le matin où j'ai changé le raccord Autohelm, je possédais le petit sloop un peu plus d'un an. Pourtant, selon une mesure plus réaliste, je ne l'avais possédée que depuis trois ou quatre mois. Le mauvais temps a empêché le chantier naval de le mettre à l'eau jusqu'à la fin du mois de mai 2011, et une rétine décollée a mis fin à une saison de navigation déjà brève pour moi début septembre. Pendant un an, les progrès seraient considérés comme lents. Pendant trois mois, c'était plutôt bien.

Mon premier changement majeur chez GANNET a été de remplacer son hors-bord à essence par un Torqeedo électrique, dont j'ai parlé ailleurs. Puis, après quelques jours de navigation, je me suis lancé dans son intérieur.

Je doute que de nombreux propriétaires de Moore 24 passent beaucoup de temps en dessous. Les bateaux sont généralement courus durement pendant quelques heures, puis rangés, souvent tirés de l'eau et remis à leurs remorques. L'ancien propriétaire de GANNET m'avait dit que l'intérieur avait besoin de travaux, et il avait raison. Peinture dépareillée, coussins morts, une fissure dans le vinyle sur l'un des quarts de tuyau, câblage confus. J'avais besoin de régler ce problème avant de pouvoir passer la nuit à bord et d'avoir une base organisée sur laquelle construire.

Nouveaux coussins et housses de couchettes commandés, j'ai enlevé tout le reste de l'intérieur et l'ai peint en blanc satiné, en utilisant l'Easypoxy monobloc de Petit, de la cale au plafond. Les Moore 24 n'ayant pas de doublure facilitaient les choses, même si ce n'est pas un mot qui m'est venu à l'esprit lorsque j'étais étendu rouleau à la main dans cet espace mort à l'arrière.

Peinture sèche, j'ai poncé le vernis écaillé de la cloison principale en contreplaqué Bruynzell avec sa découpe circulaire distinctive et d'autres panneaux de contreplaqué, rempli les trous et appliqué plusieurs couches de Deks Olje. J'ai arrêté de vernir il y a des décennies.

Lorsque les nouveaux coussins et housses ont été livrés, la transformation a été spectaculaire.

Le système électrique était le suivant.

Comme on pouvait s'y attendre avec les ultra-légers, le poids est critique sur les Moore 24, qui ne déplacent que 2050 livres, dont la moitié dans la quille. Mais les petits bateaux sont souvent courus avec un équipage de quatre voire cinq. L'équipage maximum autorisé huit est de 825 livres, ce qui me donne 670 livres d'avance. Alors que le poids de l'équipage est mobile et utile sur le rail allant au vent, j'avais l'intention d'essayer de garder autant que possible centré et bas. Cependant, je pensais en termes de vie à bord pendant des mois et des milliers de milles, pas des heures et des dizaines de milles, et certains compromis étaient inévitables. Et il y a une question de style : poids ajouté ou non, GANNET aurait à son bord quelques verres à l'ancienne en cristal Dartington et une bouteille de Laphroaig.

Le premier et le plus grand poids était deux batteries AGM Groupe 24 de 80 ampères, qui se glissent juste dans le compartiment à batterie à l'extrémité arrière de la couchette en V. À 56 livres chacun, c'est comme avoir toujours une autre petite personne à bord, mais plus dense et située juste au-dessus de la quille.

J'ai remplacé le panneau électrique à fusibles par un autre avec des disjoncteurs, j'ai retiré la lumière fixe de la cabine et un fil allant à une ancienne antenne GPS montée sur la chaire arrière et j'ai sécurisé les autres fils qui pendaient.

Moore 24 sont essentiellement des coquilles vides. Il n'y a pas de réservoirs d'eau, pas de tête, pas d'évier, pas de casiers, et le « système » peut être une exagération de son électronique. Les batteries de GANNET, qui seront éventuellement chargées par des panneaux solaires, seraient essentiellement utilisées pour charger d'autres batteries, certaines intégrées aux ordinateurs, aux iPods et aux haut-parleurs, certaines eneloops Sanyo rechargeables, que j'ai trouvées être les seules rechargeables qui tiennent bien leur charge lorsqu'elles sont stockées et sont donc prêts quand vous en avez besoin ainsi que la batterie Li-Ion Torqeedo.

Pour charger, j'ai câblé une prise allume-cigare directement des AGM de chaque côté de la cabine, chacun avec son propre disjoncteur en ligne acheté sur Amazon deux prises Elgato Micro USB, deux onduleurs Tripp Lite 150 watts, deux chargeurs eneloop et beaucoup de piles AA et AAA eneloop. Matériel pouvant se recharger avec un câble USB, je le branche sur l'Elgato. L'équipement qui se charge à partir du courant alternatif, je le branche sur le Tripp Lite, que j'ai trouvé merveilleusement silencieux. De nombreux onduleurs ne le sont pas.

La musique est essentielle à ma vie de navigateur.

Le système musical de GANNET est parfaitement ultra léger, composé d'un iTouch et d'un choix de haut-parleurs Bluetooth, l'un un Soundmatters FoxL v2 qui n'est pas beaucoup plus gros qu'une barre chocolatée, l'autre un Bose Soundlink. Le Soundlink, qui est arrivé sur le marché après l'achat du FoxL, a un son plus riche, mais le FoxL est incroyablement bon pour sa petite taille. Ma politique est depuis longtemps d'avoir un back-up pour les systèmes essentiels.

Lorsque je l'ai achetée, le sondeur et les écrans GPS de GANNET étaient montés sur le mât et difficiles à voir pour moi. J'ai ramené le sondeur dans le cockpit à l'endroit où un trou exactement de sa taille recouvert d'un morceau de plastique prouvait qu'il l'avait été auparavant et j'ai remplacé le GPS obsolète par un Velocitek ProStart, également monté sur mât, mais avec un affichage très lisible du COG généré par GPS et SOG simultanément.

Les lampes de cabine de GANNET sont deux lampes de lecture à LED Mighty Bright XtraFlex, qui ont deux niveaux de luminosité et que je peux clipser n'importe où. Un est plus que suffisant pour éclairer ce que j'aime appeler la Grande Cabine de GANNET.

Lorsque j'ai installé le panneau de disjoncteurs à six interrupteurs, j'ai étiqueté un « traceur de cartes », mais un article opportun dans PRACTICAL SAILOR comparant les logiciels de traçage de cartes pour iPad m'a fait changer d'avis et acheter un iPad 2012 et l'application iNavX au lieu d'un traceur de cartes conventionnel.

Because there is some confusion about whether the iPad’s “assisted GPS” will get a position in mid-ocean, I also bought a Dual Electronics XGPS 150A bluetooth GPS receiver, which may not have been necessary. I have been told that the recent iPad and iPhone 3G or 4G models will get positions anywhere. But I do not personally know that for a fact and do not want to find out a couple of hundred miles offshore.

With one caveat, I have found the iPad and iNavX to make an excellent chartplotter. iNavX is simple to understand and use comes set up to download all the free NOAA charts and buy those for other parts of the world at what I think are reasonable prices and does everything I need it to and a good deal more, including being able to interface with NMEA 0183 and 2000, and even wirelessly control some autopilots.

The caveat is that I find the iPad screen impossible to read in bright sunlight. This is not a serious problem because the unit obtains a GPS position from inside the cabin.

Pairing the Dual XGPS with the iPad was simple. But then I wondered how to determine if the position on my iPad was coming from its own internal antenna or the Dual. Online I found advice to put the iPad into Airplane Mode, which turns off both GPS and Bluetooth then turn Bluetooth back on. That the position displayed on the iPad is then coming from the Dual is proven by its obediently appearing and disappearing when I switch the Dual on and off.

I also have chartplotting software with detailed world chart coverage in my laptops which obtain positions using any of several handheld GPS units.

And I bought a used David White sextant, the same WWII U.S. Navy model that I used on my first circumnavigation.

I will probably eventually use the now free circuit breaker switch for a masthead LED tri-color nav light.

With an interior I could now live in and with, I moved to the deck where I considered anchoring and sail handling.

Boats, particularly small boats, are filled with compromises.

GANNET came with a toy anchor and 150’ of polyurethane rode that I assume met some race requirement, but were far from adequate in the real world.

I prefer to anchor on all chain, which is impossible weight for a Moore 24, and to use anchors without pivot points, which are potential finger pinchers. THE HAWKE OF TUONELA’s three anchors are a 33 pound Bruce, a 35 pound Delta and an a 20 pound aluminum Spade. For the past decade the Spade has been the primary and only used anchor. However, the correct Spade for GANNET weighs 10 pounds and costs more than $400. I may buy one eventually, but I settled for a 14 pound Delta costing $105 at an end of season sale and a rode of 230’ ½” 8 strand plaint with 20’ of ¼‘ chain. I also bought the smallest bow roller I could find, and replaced the u-bolts for bow lines with cleats.

The rode is oversized for GANNET. That is a compromise I can live with.

Working at the bow brought me in contact with GANNET’s lifelines. Not all Moores even have lifelines. Neither did EGREGIOUS, the Ericson 37 I sailed around Cape Horn on my first circumnavigation, or CHIDIOCK TICHBORNE, the 18’ open boat I sailed most of the way around the world on my second. I decided to keep GANNET’s low lifelines, more as something to hold onto than to prevent falling overboard but replaced the wire with Amsteel line, which is stronger, lighter and easier on skin.

GANNET’s headsails had hanks, the first I had used in decades, and her mainsail a bolt rope. When lowered these sails flew all over the place.

I tamed the jib by having Furlex furling gear installed, and, over the winter, tamed the main by having a new one made, fully battened, raised and lowered on a Tides Marine Strong System track.

I also had a new 110% furling jib made and an asymmetrical spinnaker to be set with Facnor gennaker furling gear.

All this duplicates what I used successfully on THE HAWKE OF TUONELA during my fifth circumnavigation. GANNET’s new sails are not as fast as her former racing sails, but being able to control them quickly from the cockpit is to me worth the modest loss in performance.

With the installation of the furling gear in August of 2011, I was ready to sail across Lake Michigan. I provisioned the little boat, preparing to leave on the day after Labor Day. On the day before Labor Day, a dark magenta tinged shadow with a thin acid green line at its curved leading edge began to spread across my right eye.

The worst, the very worst, task in converting GANNET from fresh water to salt, took place the following spring, when on a series of cold April days, I removed GANNET’s old VC17 antifouling paint while she sat on her trailer.

As I had far too long to observe, red VC17 is a beautiful paint with a hard teflon surface that burnishes to a mirror smooth bronze racing finish. However, it is idiosyncratic and cannot be coated with anything but itself or a salt water version, VC Offshore. I don’t like hard paints, which build up and must eventually be removed. Neither of the VCs is rated highly for anti-fouling. And I don’t like the colors, preferring to have my boat’s bottoms be white. In addition to personal aesthetics, when I had a new rudder made for THE HAWKE OF TUONELA, the builder, who was in Florida, specified that the warranty would be invalid if dark anti-fouling was used because he had made experiments showing that dark paint increases the temperature of rudders to the point that the thin skin might fail.

A friend emailed that she had easily removed VC17 from her boat with isopropyl alcohol. On their website, the manufacturer of VC17 says remove by sanding. Research online found others recommending acetone or Xylol.

Rejecting sanding because of my eye, I tried isopropyl alcohol first. Then acetone. Then xylol. All worked. Dans une mesure. But where others said the VC17 dissolved from their hulls like magic, mine stuck tenaciously. So, despite, my eye, I sanded. Sanding anti-fouling paint is illegal in New Zealand and unpleasant and unwise anywhere. GANNET is a tiny boat with a fin keel and little wetted surface. Still, that bottom came to seem enormous as I spent insufferable day after insufferable day wiping and sanding. I kept telling myself: at least you will never have to do this again. Jamais. Ever. De nouveau. Finally it was done, and two coats of white Petit Vivid, an ablative paint, were applied.

GANNET went back in the water in early May 2012.

On a cold, misty day, with a lowering sky, we drove an SUV load of stuff, some removed fro the winter: batteries, Torqeedo, sails some new: sails Tides Marine Strong track up to GANNET.

Hooking up the batteries was no problem.

The sails were. I expected that somehow they would be.

Tides Marine did not manufacture the track properly. It was a foot too long and one side of the groove that slides up the mast was rough with burrs of plastic. The dimensions of Moore 24s are not a closely guarded secret, so I have no idea why they got the length wrong. And the burrs, enough of which I removed with a screw driver to get the track up, were inexcusable.

I have a small DeWalt cordless drill. I was impressed that its battery held enough charge all winter to drill a necessary hole after I hacksawed off the unneeded length of track.

I have a tradition of baptizing new sails in blood. I don’t mean to, it just happens: that day by smashing my left hand a couple of times into the boom gooseneck fitting while shoving the Tides Marine track up the mast. Only a few drops of blood landed on the sail. They are hardly noticeable and add character. Or so I tell myself.

I didn’t get to the jib until 5 p.m., when I was tired and cold and did something stupid.

The luff tape seemed to fit in the Furlex groove, but the sail went up very, very slowly. This happened with the jib I had modified for the furler the preceding year but the new sail was worse.

About halfway up it stuck and I thought I wasn’t going to be able to get it up or down. This despite generous use of McLube.

Deciding up was what I wanted, I did manage to winch it inch by inch to the top. But once it was up, I found myself wondering if it will ever come down and what I will do if it won’t.

Well, for a while it doesn’t have to and sufficient unto the day is the evil thereof.

GANNET is the only Moore 24 I have ever seen, but other Moore owners have provided me with useful information by email.

During the winter, one wrote after seeing photos of GANNET’s interior online, to tell me that she is the only Moore he knows of that does not have below deck reinforcement for the aft lower shroud. Usually this is done by having pad eyes back to back, one above deck, one below, secured by the same bolts, with a wire or high tech line run from the below deck eye to a turnbuckle attached to a third pad eye secured down low on a partial bulkhead. He sent some photos which showed the arrangement on his boat.

I must admit that I had wondered about GANNET’s aft lowers not be attached to a chainplate, but being inexperienced with the stresses on a Moore 24 rig, I thought that normal.

After rewiring the autopilot deck fitting, my two main projects in spring 2012 were to secure the aft lower and to install solar panels. A question online at the Moore 24 owners group about upgrading winches added another when I decided to follow a suggestion to replace old Barient 10s with Harken 20.2s, which are dramatically bigger, but weigh less than a half pound more each.

The only difficult part in reinforcing GANNET’s aft lowers was removing the U-bolts which was their current deck fittings. When I was finally able to pound them up with a hammer and get all the necessary pad eyes, turnbuckles and Amsteel line together, it all went smoothly.

The new Harkens arrived while I was working on the shrouds.

I read owners manuals. I noted that Harken specifies that the winches be installed using either slot head or hex head M6 bolts. I am used to the metric system, which has been adopted by every country except the United States, Myanmar and Liberia--and there is a set of allies for you. But, understandably, my small local WEST does not carry metric bolts, so I bought ¼” hex heads instead. After drilling holes through the deck, I discovered that Harken means what they say. ¼” don’t work. So I ordered M6s online. And when they arrived, they fit into the winches perfectly. Sometimes it pays to do what you are told.

Often when I was working on GANNET, I studied her deck, considering placement of solar panels. I had narrowed my choices to panels by Aurinco and Ganz, and made full size cardboard cutouts of various sizes and took them up to the little boat.

The difference between a rectangle 18½” x 16¼” and one 22⅛” x 20½” does not seem great but, as the cutouts revealed, on GANNET’s deck is critical. The larger Ganz 30 watt panel is too big, so I ordered two of the smaller Aurinco 25 watt panels for near the stern, and two

47½” x 6” Aurinco 25 watt panels that I would place somewhere forward. I also ordered a Blue Sky Solar Boost 2000e regulator, which I have found effective on THE HAWKE OF TUONELA.

When the Aurinco panels arrived I was impressed by their construction and finish. Only ⅛” thick, they will not be toe-stubbers and are flexible enough to follow the slight camber of GANNET’s deck.

Positioning solar panels is another compromise: avoiding shadows being out of the way and aesthetics. The latter caused me not to stick things on pulpits or towers or to have a windmill, which would easily produce more power than GANNET needs at less expense.

The position of the two at the stern was obvious within an inch or two. They will be in the way when I lower or raise the Torqeedo, and at such times I will put a cushion over the panel to protect it. Aurinco says the panels can be walked on, but it is better not to.

I moved the two forward panels around frequently one evening I spent the night aboard, finally leaving them a few inches either side of the forward hatch running forward parallel to the centerline. Just before drilling holes the next morning, I decided they were too much in the way there and moved them outboard. At times they will be shadowed by sails, depending on angles of wind and sun and course. Only with time will I know if the four Aurincos are sufficient for GANNET’s needs.

Solar panels in place, wired and charging made GANNET independent of shore power and brought me to a plateau. There was more to do, but I didn’t want to do it. July 4 was imminent. A third of the summer had already passed. I was tired of working. It was time to put down tools and go sailing.


10c. Crime and Due Process


Some Americans feel so strongly about their Fourth Amendment rights that they're willing to demonstrate dramatically in favor of them. Pat Barber of Texas was ordered by the state to destroy this sign on his ranch, an order he is appealing on First Amendment grounds.

Inherit the Wind. The Practice. The People vs. O.J. Simpson.

Whether a trial is depicted in a movie, on television, or in real life, Americans cannot seem to turn away. From the crime itself, to the arrest, to the jury's verdict, Americans have been fascinated by the justice system.

What rights can Americans claim if they are accused of crimes? The 4th, 5th, 6th, and 8th Amendments provide much of the constitutional basis of these rights.

The Principle of Due Process

Due process means that laws must be applied fairly and equally to all people, especially to a citizen accused of a crime. The Constitution uses the phrase in the 5th and 14th Amendments, declaring that the government shall not deprive anyone of "life, liberty, or property, without due process of law. " The 5th Amendment protects people from actions of the federal government, and the 14th protects them from actions by state and local governments.

Searches and Seizures

The purpose of the 4th Amendment is to deny the national government the authority to make general searches and seizures of property. A major issue over the years has been the interpretation of "unreasonable" searches and seizures. The rules can be complicated. They also change often, but the general principle is that searches are valid methods of enforcing law and order, but unreasonable searches are prohibited.

Fourth Amendment

The right of the people to be secure in their persons, houses, papers, and effects, against unreasonable searches and seizures, shall not be violated, and no Warrants shall issue, but upon probable cause, supported by Oath or affirmation, and particularly describing the place to be searched, and the persons or things to be seized.

Over the years, the Supreme Court has interpreted the 4th Amendment to allow the police to search the following:

The Fifth Amendment

The 5th Amendment requires that a citizen cannot be accused of a serious crime without a grand jury investigation. It also forbids double jeopardy &mdash the act of bringing a person to trial a second time for the same crime.

Fifth Amendment


Juries like the one in this political cartoon are required by the Seventh Amendment in federal cases

No person shall be held to answer for a capital, or otherwise infamous crime, unless on a presentment or indictment of a Grand Jury, except in cases arising in the land or naval forces, or in the Militia, when in actual service in time of War or public danger nor shall any person be subject for the same offense to be twice put in jeopardy of life or limb nor shall be compelled in any criminal case to be a witness against himself, nor be deprived of life, liberty, or property, without due process of law nor shall private property be taken for public use, without just compensation.

The Fifth Amendment also grants the right to a defendant to refrain from testifying against himself or herself. Probably the most famous modern interpretation of this provision is the right to remain silent. The famous Miranda v. Arizona (1966) case required that individuals arrested for a crime must be advised of their right to remain silent and to have counsel present. This intended to prevent forced or involuntary confessions under police pressure. Although the Supreme Court had long held that involuntary confessions could not be used in federal courts, state courts did not always comply. Now local police departments must issue warnings known as "Miranda Rights" to people that they arrest.

A very important principle related to the 4th and 5th Amendments is the exclusionary rule, which upholds the principle that evidence gathered illegally cannot be used in a trial.

The 6th Amendment and Right to Counsel

The 6th Amendment guarantees that an individual accused of a crime has the right "to have the assistance of counsel for his defense."

Sixth Amendment

In all criminal prosecutions, the accused shall enjoy the right to a speedy and public trial, by an impartial jury of the State and district wherein the crime shall have been committed, which district shall have been previously ascertained by law, and to be informed of the nature and cause of the accusation to be confronted with the witnesses against him to have compulsory process for obtaining witnesses in his favor, and to have the Assistance of Counsel for his defense.

What is a person can't afford to have a lawyer for his or her defense? Until the 1963 ruling in Gideon v. Wainwright, many states did not ensure this right. Clarence Earl Gideon could not afford counsel when he went to trial for breaking into a poolroom in Bay Harbor, Florida. He was convicted and sent to prison, where he spent years researching his rights. Finally, he successfully petitioned the Supreme Court to hear his case, and they ruled in Gideon's favor, ensuring the right to counsel in state as well as federal courts.

The 8th Amendment and Cruel and Unusual Punishment

The 8th Amendment prohibits "cruel and unusual punishments," a concept rooted in English law. But again, what does the phrase really mean? By far, the most controversial issue that centers on the 8th Amendment is capital punishment, or the practice of issuing death sentences to those convicted of major crimes.

Eighth Amendment

Excessive bail shall not be required, nor excessive fines imposed, nor cruel and unusual punishments inflicted.

In general, states are allowed to pursue their own policies regarding capital punishment. The Supreme Court did not challenge the death penalty until 1972 in Furman v. Georgia. Even then, it did not judge capital punishment to be cruel and unusual punishment. It simply warned the states that the death penalty was to be carried out in a fair and consistent manner.

Rights of those accused of crimes are protected in other parts of the Constitution. For example, Article I affirms the right of a writ of habeas corpus , a court order that requires a judge to evaluate whether there is sufficient cause for keeping a person in jail. However, the most extensive protections are found in the 4th, 5th, 6th, and 8th Amendments.


Serena Williams Biography

1999 - Tennis Magazine Player of the Year
2000 - WTA Doubles Team of the Year (with Venus Williams
2000 - Teen Choice Awards – Extraordinary Achievement Award
2000 - Forbes The Celebrity 100 (No.68) & Women's Sports Foundation Sportswoman of the Year for team sports (with Venus Williams)
2001 - Forbes The Celebrity 100 (No.71)
2002 - Associated Press Female Athlete of the Year
2002 - WTA Player of the Year
2002 - ITF Women's Singles World Champion
2002 - Forbes The Celebrity 100 (No.72)
2003 - 34th NAACP Image Awards President's Award 2003 - Best Female Athlete ESPY Award
2003 - Best Female Tennis Player ESPY Award
2003 - Laureus World Sportswoman of the Year 2003 - Avon Foundation Celebrity Role Model Award
2003 - BET Award for Female Athlete of the Year 2003 - Forbes The Celebrity 100
2004 - WTA Comeback Player of the Year
2004 - Family Circle/Prudential Financial Player Who Makes a Difference Award
2004 - Best Female Tennis Player ESPY Award
2004 - BET Award for Female Athlete of the Year 2004 - Forbes The Celebrity 100 (No.63)
2004 - Harris Poll Top 10 Favorite Female Sports Star (No.2)
2005 - BET Award for Female Athlete of the Year 2005 - Forbes The Celebrity 100 (No.62)
2005 - Harris Poll Top 10 Favorite Female Sports Star (No.2)
2006 - Forbes The Celebrity 100 (No.87)
2006 - Harris Poll Top 10 Favorite Female Sports Star (No.2)
2007 - BET Award for Female Athlete of the Year 2007 - Laureus World Comeback of the Yea
2007 - Harris Poll Top 10 Favorite Female Sports Star (No.1)
2007 - Forbes The Celebrity 100 (No.69)
2008 - WTA Player of the Year
2008 - Forbes The Celebrity 100 (No.69)
2008 - Harris Poll Top 10 Favorite Female Sports Star (No.2)
2009 - AP Female Athlete of The Year Award
2009 - SI.com Best Female Athlete of the Decade 2009 - Glamour Magazine Women of the Year Award
2009 - BET Award for Female Athlete of the Year 2009 - Harris Poll Top 10 Favorite Female Sports Star (No.1)
2009 - Best Female Tennis Player ESPY Award
2009 - ITF Women's Singles World Champion

2009 - ITF Women's Doubles World Champion (with Venus Williams)
2009 - WTA Player of the Year
2009 - WTA Doubles Team of the Year (with Venus Williams)
2009 - WTA Fan Favorite Doubles Team of the Year (with Venus Williams)
2009 - Doha 21st Century Leaders Awards – Outstanding Leadership

2009 - Forbes The Celebrity 100 (No.67)
2010 - Laureus World Sportswoman of the Year 2010 - BET Award for Female Athlete of the Year 2010 - Best Female Tennis Player ESPY Award
2010 - WTA Fan Favorite Doubles Team of the Year (with Venus Williams)
2010 - Teen Choice Awards – Female Athlete Award
2011 - BET Award for Female Athlete of the Year 2011 - Best Female Tennis Player ESPY Award
2012 - Forbes The Celebrity 100 (No.77)
2012 - BET Award for Sportswoman of the Year
2012 - WTA Player of the Year[131]
2012 - WTA Fan Favorite Doubles Team of the Year (with Venus Williams)
2012 - ITF Women's Singles World Champion
2012 - L'Équipe Champion of Champions
2012 - United States Sports Academy Female Athletes of the Year Award


September 6, 2013 Day 230 of the Fifth Year - History

Inspire and Engage the Next Generation of Scientific Thinkers

with the #1 science and literacy resource for grades 6–10

Science World captivates and empowers your students with thrilling science news and hands-on investigations that span the scientific disciplines: biology, physics, chemistry, earth science and engineering.

Access an Online Library of Current Texts

and add optional print magazines, delivered to your school all year long.

Use Flexible Digital Teaching Tools with Any LMS

to transform every story into an engaging lesson that meets the needs of every learner.

Create an Exciting
Learning Environment

that inspires students to think like scientists and engineers.

Ready-to-Go Teaching Kits with Every Article

Science World has everything you need to capture the thrill of discovery in ONE easy-to-use resource. Each story is a self-contained lesson that connects your students' lives to the topics you need to teach.

Deepen knowledge with videos, build skills with interactive activities and support every reader with multiple reading levels and robust differentiation tools.

Digital articles and optional print magazines written just for your students

Differentiation tools including multiple reading levels, audio read-alouds and more

Vidéos with closed-captioning that feature science in action

Interactive activities and lessons that are easy to share on any learning management system


Voir la vidéo: SEGREDOS SUJOS DA DITADURA MILITAR


Commentaires:

  1. Graden

    Quelle phrase ... une idée géniale et brillante

  2. Ivey

    Je considère que vous commettez une erreur. Discutons. Écrivez-moi dans PM.

  3. Brataxe

    Vous n'êtes pas correcte. Je propose d'en discuter. Écrivez-moi en MP, on s'en occupe.

  4. Vikazahn

    Une très bonne chose



Écrire un message